Le brouillard du dé­con­fi­ne­ment

Le Télégramme - Châteaulin - - FORUM - Sté­phane Bu­gat

Nous voi­ci en­fin li­bé­rés des contrainte­s in­édites du confi­ne­ment. Lais­sons aux his­to­riens le soin de dé­ter­mi­ner, le mo­ment ve­nu et avec le re­cul né­ces­saire, le bien-fon­dé de ce dis­po­si­tif. Face à une épi­dé­mie qui n’était certes pas à né­gli­ger et compte te­nu de notre im­pré­pa­ra­tion, il fal­lait évi­ter que nos hô­pi­taux soient plus dé­bor­dés qu’ils l’ont été. La lo­gique du confi­ne­ment sous-en­ten­dait éga­le­ment que nous sommes col­lec­ti­ve­ment trop ir­res­pon­sables pour nous ap­pli­quer les pré­cau­tions élé­men­taires. Dont acte.

On ne sait pas s’il a vrai­ment épar­gné des vies, comme on veut bien nous l’af­fir­mer. Ce qui ne fait pas de doute, c’est qu’il a ru­de­ment en­dom­ma­gé l’éco­no­mie et, plus gé­né­ra­le­ment, la dy­na­mique du pays. Même si les ré­flexes de notre État pro­tec­teur nous ont évi­té les dom­mages so­ciaux, dé­jà consta­tés ailleurs. Reste comme un brouillard d’in­cer­ti­tudes, à l’orée du dé­con­fi­ne­ment.

Notre ad­mi­nis­tra­tion va-t-elle surmonter sa na­ture pro­fonde ?

Notre ad­mi­nis­tra­tion va-telle, main­te­nant, surmonter sa na­ture pro­fonde, en nous consi­dé­rant en­fin comme des adultes et en nous épar­gnant ces at­tes­ta­tions et autres ré­gle­men­ta­tions d’ex­cep­tion qu’elle nous a si gé­né­reu­se­ment in­fli­gées ? Il se­rait temps ! Sur­tout, on at­tend im­pa­tiem­ment que l’exé­cu­tif nous in­dique com­ment il compte s’y prendre pour re­mettre le pays en état de marche, face aux autres crises qui se des­sinent. Certes, Em­ma­nuel Ma­cron nous a dé­jà an­non­cé que l’après se­rait fort dif­fé­rent de l’avant. Mais en­core, est-on ten­té de lui de­man­der ? Le su­jet étant tou­jours de sa res­pon­sa­bi­li­té, on es­père qu’il sau­ra pas­ser aux actes, quitte à y consa­crer préa­la­ble­ment un de ces nom­breux dis­cours qu’il aime tant nous dé­li­vrer. D’ici là, nous pou­vons tou­jours son­ger à la fa­meuse for­mule d’al­bert Ein­stein :

« Un pro­blème créé ne peut être ré­so­lu en ré­flé­chis­sant de la même ma­nière qu’il a été créé ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.