Une fillette re­trou­vée morte en Cha­rente-ma­ri­time sa mère sus­pec­tée

Le Télégramme - Châteaulin - - MONDE - FRANCE -

T Le corps d’une fillette, âgée de 5 ans, a été dé­cou­vert mar­di à son do­mi­cile de Saint-jean-d’an­gé­ly (Cha­rente-ma­ri­time), « très pro­ba­ble­ment » étouf­fée par sa mère qui était tou­jours hos­pi­ta­li­sée, mer­cre­di, dans un état grave, après l’in­cen­die de sa voi­ture, a an­non­cé le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Saintes. Dans un pre­mier temps, les pom­piers et gen­darmes avaient été ap­pe­lés à 8 h, mar­di, pour un in­cen­die de vé­hi­cule dont est sor­tie seule une femme, griè­ve­ment bles­sée, sur une aire de co­voi­tu­rage proche de l’au­to­route A10, à Saint-jean-d’an­gé­ly. En se ren­dant au do­mi­cile de la quin­qua­gé­naire, les gen­darmes ont dé­cou­vert sa pe­tite fille morte dans son lit. D’après les consta­ta­tions ef­fec­tuées sur place, « l’hy­po­thèse cri­mi­nelle d’étouf­fe­ment de l’en­fant par sa mère » est ju­gée « très pro­bable ». « In­con­nue des ser­vices de po­lice, de gen­dar­me­rie ou de la jus­tice », celle-ci « vi­vait le plus sou­vent seule avec sa fille, le père de l’en­fant étant dé­cé­dé en 2017 », se­lon le com­mu­ni­qué. La mère au­rait lais­sé « un écrit (…) di­sant qu’elle avait mis fin à la vie de sa fille », a in­di­qué par ailleurs le pro­cu­reur. Une au­top­sie se­ra pra­ti­quée jeu­di à l’uni­té mé­di­co-ju­di­ciaire de Poi­tiers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.