En Ita­lie, un re­tour pré­coce à la fête qui in­quiète les au­to­ri­tés

Après 65 jours de confi­ne­ment, la pé­nin­sule a ral­lu­mé ses lu­mières, lun­di der­nier, et les Ita­liens, qui ont je­té la pru­dence aux or­ties, font la fête en plein air tous les soirs.

Le Télégramme - Châteaulin - - LA CRISE DU CORONAVIRU­S - De notre cor­res­pon­dante en Ita­lie, Ariel F. Du­mont

T Mal­gré les dé­cla­ra­tions de la com­mu­nau­té scien­ti­fique et du monde po­li­tique ex­hor­tant la po­pu­la­tion à évi­ter les ras­sem­ble­ments pour évi­ter l’ar­ri­vée d’une deuxième vague, comme en Co­rée du Sud, les Ita­liens font la fête. À Pa­lerme, dans le mar­ché de la Vuc­ci­ria, les rues sont pleines de pro­me­neurs sans masques mar­chant qua­si­ment au coude-àcoude. À Bo­logne, dans les bars plan­tés sous les porches, le Pro­sec­co coule à flots. À Ber­game, la ci­té la plus cruel­le­ment frap­pée par l’épi­dé­mie de Sars-cov-2, le scé­na­rio est iden­tique et l’édile, Gior­gio Go­ri, s’est dit « cho­qué et fu­rieux face aux images de Ber­game pleine comme un oeuf ».

Co­lère des maires

Face à l’in­sou­ciance re­trou­vée des Ita­liens, la co­lère des maires et des gou­ver­neurs aug­mente d’un bout à l’autre du pays. « Si le nombre de

De­puis le dé­but du dé­con­fi­ne­ment, les Ita­liens tentent de re­trou­ver leur vie d’avant, quitte à ne pas te­nir as­sez compte des me­sures de dis­tan­cia­tion so­ciale. cas de conta­mi­na­tion avé­rées re­com­mence à aug­men­ter, je fer­me­rai tout et je ver­rouille­rai les portes de vos mai­sons avec du si­li­cone pour vous em­pê­cher de sor­tir ! », a ton­né Lu­ca Zaia, gou­ver­neur de la Vénétie. Il a éga­le­ment de­man­dé aux Vé­ni­tiens de prendre leurs res­pon­sa­bi­li­tés, de res­pec­ter la dis­tan­cia­tion et de por­ter un masque dans la rue, une me­sure que le gou­ver­ne­ment n’a pour­tant pas ren­due obli­ga­toire. Dans le sud de la botte, à Ca­serte,

le maire, Car­lo Ma­ri­no, a dé­jà pris les de­vants en in­ter­di­sant aux bars et aux res­tau­rants de vendre de l’al­cool et même du Sch­weppes, après 23 h, jus­qu’au 2 juin pro­chain, la date bu­toir choi­sie par le gou­ver­ne­ment pour la ré­ou­ver­ture des confins ré­gio­naux et des fron­tières.

En don­nant le coup d’en­voi à la ré­ou­ver­ture des bars, des res­tau­rants, des coif­feurs et des es­thé­ti­ciennes, le gou­ver­ne­ment avait au­to­ri­sé les gou­ver­neurs des ré­gions ita­liennes à gé­rer la si­tua­tion en toute au­to­no­mie. Plus, il avait aus­si in­sé­ré une norme per­met­tant le ré­ta­blis­se­ment au­to­ma­tique du confi­ne­ment en cas d’alerte et la créa­tion de nou­velles zones rouges, même au ni­veau com­mu­nal.

Ren­for­ce­ment de la sé­vé­ri­té

Mais, face à l’at­ti­tude des Ita­liens qui veulent re­trou­ver leur vie d’avant, ou­blier l’épi­dé­mie et pro­fi­ter de l’heure de l’apé­ri­tif, un ri­tuel sa­cré de l’autre cô­té des Alpes, le gou­ver­ne­ment a ren­for­cé les pou­voirs des ré­gions. Un com­mu­ni­qué pu­blié par le mi­nis­tère de l’in­té­rieur per­met main­te­nant aux maires et aux gou­ver­neurs de « fer­mer tem­po­rai­re­ment tous les lieux pu­blics, comme les parcs, par exemple, qui fa­vo­risent les ras­sem­ble­ments et ne per­mettent pas de res­pec­ter la dis­tan­cia­tion ».

Ain­si, à Rome, la mai­rie songe dé­jà à fer­mer les aires de jeux ré­ser­vées aux en­fants, les me­sures de dis­tan­cia­tion n’étant pas res­pec­tées. « Après 65 jours pas­sés entre quatre murs, les gosses ont be­soin de jouer, de re­trou­ver le contact avec leurs amis », confie Do­na­tel­la, une jeune mère de fa­mille ro­maine qui conteste les dé­cla­ra­tions de l’édile, Vir­gi­nia Rag­gi.

Le mi­nis­tère de l’in­té­rieur a éga­le­ment an­non­cé le re­dé­ploie­ment des forces de l’ordre sur tout le ter­ri­toire afin de contrô­ler la si­tua­tion jus­qu’au 2 juin. Ils pour­ront sanc­tion­ner les com­mer­çants et les per­sonnes ayant par­ti­ci­pé à un ras­sem­ble­ment.

« Je fer­me­rai tout et je ver­rouille­rai les portes de vos mai­sons avec du si­li­cone pour vous em­pê­cher de sor­tir ! »

LU­CA ZAIA, GOU­VER­NEUR

DE LA VÉNÉTIE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.