La rue Lu­cien-pi­card « est de­ve­nue une vé­ri­table au­to­route »

Le Télégramme - Châteaulin - - PAYS DE CONCARNEAU -

Les tra­vaux en cours sur la RD 783 jus­qu’à la fin de la se­maine, au ni­veau de Pont-mi­naouët, et les contrainte­s de cir­cu­la­tion qui en dé­coulent ne font pas que des heu­reux. C’est no­tam­ment le cas d’ha­bi­tants de la rue Lu­cien-pi­card qui, de­puis le dé­but de la se­maine, voient de nom­breux au­to­mo­bi­listes pas­ser par là pour se rendre à Con­car­neau. « Cette route, qui est un rac­cour­ci, est de­ve­nue une vé­ri­table au­to­route », com­mente ain­si Mi­chel Ter­ni­sien, qui ré­side dans cette rue. « Le fait qu’il y ait du monde n’est pas un pro­blème. Mais, ce qui est dan­ge­reux, c’est que cer­tains conduc­teurs et conduc­trices laissent libre cours à leur pas­sion pour la vi­tesse, sur une route qui est li­mi­tée à 30 km/h ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.