Le Gre­ta se lance dans l’ap­pren­tis­sage

Suite à la ré­forme de l’ap­pren­tis­sage, les Gre­ta sont de­ve­nus Centres de for­ma­tion des ap­pren­tis. À Ca­rhaix, se­ra ain­si pro­po­sée à la ren­trée une for­ma­tion de conduc­teur de trans­port rou­tier en ap­pren­tis­sage.

Le Télégramme - Châteaulin - - CARHAIX - Jean-noël Po­tin

De­puis la loi pro­fes­sion­nelle de 2018, les Gre­ta sont de­ve­nus Centres de for­ma­tion des ap­pren­tis et as­surent de nou­velles mis­sions d’ap­pren­tis­sage des­ti­nées aux moins de 29 ans. L’agence ca­rhai­sienne du Gre­ta, dont les lo­caux sont si­tués au ly­cée Sé­ru­sier, pro­po­se­ra ain­si à la ren­trée une for­ma­tion de conduc­teur de trans­port rou­tier, qui compte 16 places. Seule­ment per­sonnes se sont jus­qu’ici ins­crites pour l’ins­tant à ce cycle d’un an, sanc­tion­né par un bac pro. « L’em­ploi est as­su­ré à l’is­sue, car ce sec­teur est en forte de­mande », in­dique Stéphany Qué­mard, conseillèr­e en for­ma­tion au Gre­ta de Ca­rhaix. Cette for­ma­tion, l’une des plus em­blé­ma­tiques du ly­cée pro­fes­sion­nel ca­rhai­sien, n’était pas jus­qu’ici pro­po­sée sous la forme de l’ap­pren­tis­sage.

Me­sures ex­cep­tion­nelles

Du fait de la crise, des me­sures ex­cep­tion­nelles ont été adop­tées par le gou­ver­ne­ment. Cette an­née, l’em­bauche d’un ap­pren­ti ne coûte ain­si ab­so­lu­ment rien à une en­tre­prise (au lieu d’en­vi­ron 3 000 € jus­qu’ici). « D’ha­bi­tude, les fu­turs ap­pren­tis re­cherchent aus­si des em­ployeurs entre avril et juin en vue de leur ap­pren­tis­sage. Les ap­pren­tis au­ront six mois, à par­tir de la ren­trée de sep­tembre, pour trou­ver un em­ployeur. Nous met­trons d’ailleurs en place de l’aide à la re­cherche d’em­ployeurs, ex­pli­quet-elle. Il est tou­te­fois pré­fé­rable de ve­nir s’ins­crire dès main­te­nant, même sans em­ployeur ! ».

200 sta­giaires par an

Le tra­vail du Gre­ta de Ca­rhaix, qui ac­cueille chaque an­née plus de 200 sta­giaires (dès 18 ans et sans li­mite d’âge) dans le cadre de for­ma­tions di­plô­mantes, re­pose sur une équipe com­po­sée de cinq agents ad­mi­nis­tra­tifs (ils se­ront sept dès la ren­trée pour faire face à une aug­men­ta­tion du vo­lume des for­ma­tions) et de for­ma­teurs qui tournent sur l’en­semble des agences. « Cinq d’entre eux sont at­ta­chés à l’agence lo­cale », pré­cise Stéphany Qué­mard. Lors­qu’il a fal­lu fer­mer les lo­caux, le 16 mars der­nier, du fait de la pan­dé­mie, il a été pos­sible de pour­suivre à dis­tance la plu­part des for­ma­tions, à l’ex­cep­tion na­tu­rel­le­ment de celle de conduc­teur de trans­port rou­tier. « Tout le monde s’est re­trou­vé en té­lé­tra­vail. Les for­ma­teurs ont don­né des cours à dis­tance et ont vé­ri­fié le tra­vail ef­fec­tué, dé­taille-t-elle. Tout ce­la s’est avé­ré très lourd ad­mi­nis­tra­ti­ve­ment ». Le per­son­nel a pu ré­in­té­grer ses lo­caux, au ly­cée Sé­ru­sier, dès le 11 mai, et les sta­giaires ont tous re­pris entre le 25 mai et le 2 juin. « La plu­part de nos for­ma­tions com­mencent en sep­tembre ou oc­tobre et se ter­minent entre fé­vrier et juin », ajoute-t-elle.

Com­pé­tences de base

Glo­ba­le­ment, les agences du Gre­ta de Bretagne oc­ci­den­tale pro­posent près de 50 for­ma­tions, dans huit sec­teurs d’ac­ti­vi­té, conven­tion­nées et fi­nan­cées par la Ré­gion pour les per­sonnes en re­cherche d’em­ploi ou en re­con­ver­sion pro­fes­sion­nelle. Outre les for­ma­tions di­plô­mantes, le Gre­ta en­cadre des for­ma­tions de pré­pa­ra­tion à l’em­ploi ou à la for­ma­six

Au Gre­ta de Ca­rhaix, les sta­giaires sont de nou­veau ac­cueillis de­puis le 25 mai, mais le per­son­nel (dont Stéphany Qué­mard, conseillèr­e en for­ma­tion, en haut à droite), n’a ja­mais ar­rê­té le tra­vail du­rant le confi­ne­ment. tion, la fa­meuse gamme Pré­pa, qui per­met aux sta­giaires de se do­ter de com­pé­tences de base. L’une de ces for­ma­tions fi­nan­cées par la Ré­gion, Pré­pa Clef, qui pro­pose une re­mise à ni­veau des com­pé­tences de base (lire, écrire, comp­ter, bu­reau­tique et nu­mé­rique), dé­bute la se­maine pro­chaine et pour­ra ac­cueillir jus­qu’à 15 per­sonnes.

« La plu­part de nos for­ma­tions com­mencent en sep­tembre ou oc­tobre et se ter­minent entre fé­vrier et juin ».

re­cru­te­ment en vue

Le Gre­ta offre en­fin un éven­tail de for­ma­tions clas­siques (ter­tiaire, cui­sine, ser­vices à la per­sonne à do­mi­cile ou en struc­ture) pour les­quelles un re­cru­te­ment est en cours, en vue de la ren­trée. Il existe d’autre part un équi­valent de l’ap­pren­tis­sage pour les plus de 29 ans : il s’agit du contrat de pro­fes­sion­na­li­sa­tion, dis­po­nible sur l’en­semble des for­ma­tions et dans le cadre du­quel le sta­giaire est sa­la­rié de l’en­tre­prise.

STÉPHANY QUÉ­MARD, CONSEILLÈR­E

EN FOR­MA­TION AU GRE­TA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.