L’AC Ca­rhaix va chan­ger de pré­sident

Jacques Ros­pars, pré­sident de L’US Ker­gloff, est ap­pe­lé à de­ve­nir le nou­veau pa­tron de L’AC Ca­rhaix, dont la pro­gres­sion du nombre de li­cen­ciés est ful­gu­rante. Nous avons po­sé quelques ques­tions à Jor­dan Quille­rou qui s’ap­prête à cé­der sa place.

Le Télégramme - Châteaulin - - CHEZ VOUS -

Pour­quoi ce chan­ge­ment ?

« Je suis di­ri­geant du club de­puis sa fon­da­tion et j’y ai pas­sé, en cu­mu­lé, cinq an­nées à la pré­si­dence. Je res­te­rai d’ailleurs au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion. Je suis ré­cem­ment de­ve­nu pa­pa et j’ai­me­rais consa­crer plus de temps à ma fa­mille. Je pense que c’est aus­si le bon mo­ment pour en­ga­ger un nou­veau cycle pour le club. Trente com­munes y sont re­pré­sen­tées, ce qui fait de L’ACC un club du ter­ri­toire. Jacques est aus­si pré­sident de l’ami­cale du Po­her, qui réunit qua­torze clubs du sec­teur, ce qui nous ra­mène à cette no­tion de ter­ri­toire. Le dé­ve­lop­pe­ment du foot dans le Cen­tre­bre­tagne était au coeur de nos échanges avec Jacques. En ef­fet, le foot­ball est en pleine évo­lu­tion et sa pra­tique se di­ver­si­fie. C’est en s’adap­tant que nous don­nons les moyens à nos jeunes de s’épa­nouir en pra­ti­quant le foot­ball qui leur convient, que ce soit en loi­sir ou en com­pé­ti­tion. C’est donc dans cet es­prit de construc­tion et dé­ve­lop­pe­ment sur le ter­ri­toire que Jacques a ac­cep­té de prendre le re­lais. Nous avons ac­cueilli sa dé­ci­sion avec joie. Avec l’équipe de di­ri­geants qui est en train de se construire, je sais que le meilleur

Jor­dan Quille­rou (à gauche) s’ap­prête à pas­ser le té­moin à Jacques Ros­pars.

est à ve­nir pour le club. Jacques est connu et re­con­nu pour ses com­pé­tences et ses va­leurs hu­maines. Trans­mettre le té­moin dans ces condi­tions est un luxe que j’ap­pré­cie ».

Vous avez chan­gé d’en­traî­neur aus­si. Ga­briel La­géat a rem­pla­cé Ga­ry Ha­mo­nou.

« Ga­by est en cours de for­ma­tion. Il est édu­ca­teur avec nos équipes de jeunes.

C’est un joueur cadre de l’équipe fa­nion et c’est tout na­tu­rel­le­ment que nous lui avons pro­po­sé cette fonc­tion. Il l’a ac­cep­té avec beau­coup d’en­thou­siasme et sa no­mi­na­tion a fait l’una­ni­mi­té dans le ves­tiaire. La sai­son pro­chaine nous au­rons deux équipes se­niors. La pra­tique évo­luant, ce sont les joueurs qui dé­ci­de­ront si la B s’ins­crit en com­pé­ti­tion ou en loi­sir ».

Êtes-vous dans les règles de l’ar­bi­trage ?

« Nous avons deux ar­bitres. C’est la troi­sième an­née d’af­fi­lée que nous sommes en confor­mi­té avec le sta­tut de l’ar­bi­trage. D’ailleurs, ce sta­tut sti­pule que chaque club doit dis­po­ser d’un ré­fé­rent ar­bitre. Ce­la im­plique une for­ma­tion que j’ai sui­vie au dis­trict. Je pour­sui­vrai ce rôle au sein de L’ACC. On es­saye au maxi­mum d’an­ti­ci­per les évo­lu­tions ré­gle­men­taires afin d’être prêt le mo­ment ve­nu ».

Et la pro­chaine sai­son ?

« Nous au­rons plus d’équipes que l’an pas­sé en jeunes. Nous au­rons, par exemple, deux équipes U16. Comme an­non­cé lors de notre arbre de Noël en dé­cembre der­nier, nous au­rons un sa­la­rié. Ce­la fait deux ans que nous tra­vaillons sur le dos­sier et il abou­ti­ra à la ren­trée. Cette évo­lu­tion s’ins­crit dans la vo­lon­té d’as­seoir une struc­ture so­lide. Ce se­ra un atout in­dis­pen­sable pour la ges­tion des nom­breux jeunes qui com­posent le club ».

Photo DR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.