UN PYTHON S’ÉCHAPPE ET SÈME LA PA­NIQUE

Le rep­tile qui a échap­pé à la vi­gi­lance de son pro­prié­taire ef­fraie les ha­bi­tants.

Le Télégramme - Châteaulin - - LA UNE - Phi­lippe Cré­hange

T « Tu re­viens tout de suite ! Al­lez, dé­pêche-toi ! ». Cette mère de fa­mille, de­puis l’une des fe­nêtres de l’im­meuble, or­donne à sa fille de re­ve­nir dans le foyer fis­sa. Pas ques­tion de lais­ser jouer comme à l’ha­bi­tude sa pro­gé­ni­ture dans le square de la ré­si­dence gé­rée par Ar­chi­pel Ha­bi­tat. Car l’af­fiche pla­car­dée dans les as­cen­seurs de­puis deux jours sème la pa­nique rue du Pré per­ché, en plein centre de Rennes. « Chers lo­ca­taires, pour votre sé­cu­ri­té (sur­li­gné en jaune fluo) et celle de vos en­fants, il est FOR­TE­MENT (en ca­pi­tales) dé­con­seillé de lais­ser vos en­fants SEULS dans le parc, un ani­mal s’est échap­pé (1 mètre en­vi­ron) ». Le mes­sage si­gné de la gar­dienne est in­quié­tant et il in­cite les ha­bi­tants à ap­pe­ler les pom­piers s’ils trouvent ce mys­té­rieux ani­mal dont le nom n’est pas pro­non­cé. Un peu comme Vol­de­mort dans Har­ry Pot­ter. Et pour cause.

La « bête » dis­pa­rue n’est autre qu’un python royal ! Elle ap­par­tient à l’un des ré­si­dents de l’im­meuble, qui ha­bite le pre­mier étage, cô­té rue, mais dont l’ap­par­te­ment donne en rez-de-jar­din, à l’op­po­sé. Mardi, le ser­pent a échap­pé à sa vi­gi­lance et il a pris la poudre d’es­cam­pette. L’ani­mal n’est a prio­ri pas dan­ge­reux. Ache­té dans une ani­ma­le­rie il y a six mois, il s’est vu re­ti­rer ses glandes à ve­nin. Il n’em­pêche, au­cun ha­bi­tant des barres d’im­meubles n’a en­vie de tom­ber nez à nez avec le python. À l’image de cette femme qui, vou­lant pro­me­ner son chien, re­brousse im­mé­dia­te­ment che­min dès qu’elle ap­prend qu’un ser­pent se pro­mène dans les en­vi­rons.

« Ha bon ? Ouh là là, je suis car­diaque ! », té­moigne la Ren­naise. Mal­gré le beau so­leil, le parc est donc bien vide en ce jeu­di mi­di. Seuls deux ados sont as­sis au mi­lieu d’un ter­rain de foot soc­cer. Une belle dalle en bé­ton et pas l’herbe qui leur tend pour­tant les bras à quelques mètres de là. « Ça fait peur. Et on va sur­tout pas là-bas, où il y a de l’herbe un peu fraîche », confie l’un d’eux, mon­trant du doigt un re­coin du parc. C’est mardi que l’alerte a été don­née. « Tout le monde était dans le square et les gar­diens nous ont dit de tous ren­trer », pour­suit le jeune homme. « C’est un ani­mal de com­pa­gnie sou­mis à au­to­ri­sa­tion. Peut-être qu’il n’est pas bel­li­queux, mais ça fait peur, s’in­quiète cette ré­si­dente. Ici il y a des ma­mans, des nou­nous, ce n’est quand même pas ano­din ».

Pho­to P. C.

Un python royal s’est échap­pé d’un ap­par­te­ment du centre-ville de Rennes. Les ré­si­dents sont in­quiets et ne laissent plus leurs en­fants jouer dans le parc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.