Le REC au se­cours du Rennes Vol­ley

Le Télégramme - Châteaulin - - SPORTS -

Le Rennes Vol­ley 35, en grande dif­fi­cul­té fi­nan­cière, pour­rait être re­pris par les ama­teurs du Rennes étu­diants clubs (REC), club ama­teur qui a an­non­cé son in­ten­tion de sai­sir le Co­mi­té olym­pique fran­çais (CNOSF) dans cette op­tique.

Le club ren­nais, qui oc­cu­pait la troi­sième place du cham­pion­nat avant son in­ter­rup­tion en rai­son de la pan­dé­mie de Co­vid-19, n’a pas re­çu l’agré­ment de la Com­mis­sion d’aide et de contrôle des clubs pro­fes­sion­nels (CACCP) pour évo­luer en Ligue A lors de la sai­son 2020/2021. Cette dé­ci­sion a été « confir­mée en ap­pel par le Con­seil su­pé­rieur de la DNACG », la Di­rec­tion na­tio­nale d’aide et de contrôle de ges­tion, qui a re­ca­lé, ven­dre­di, un pro­jet de reprise pi­lo­té par l’in­ter­na­tio­nal ma­louin Ke­vin Le Roux.

« Une question de res­pon­sa­bi­li­té »

Une an­nonce qui avait pous­sé les di­ri­geants du club à an­non­cer, lun­di, leur in­ten­tion de dé­po­ser le bi­lan.

« C’est une question de res­pon­sa­bi­li­té vis-à-vis de tous », sou­ligne le REC Vol­ley qui as­sure que « les di­ri­geants et les forces vives qui les ac­com­pagnent, tra­vaillent d’ores et dé­jà à la construc­tion d’un bud­get qui de­vrait per­mettre de conser­ver le ni­veau pro­fes­sion­nel, avec comme objectif la Ligue A pour la sai­son 2020-21 ».

Rennes est confron­té à un trou dans ses caisses de 300 000 à 400 000 eu­ros, soit en­vi­ron 20 % du bud­get de la sai­son.

Le REC pro­met de « bâ­tir un pro­jet am­bi­tieux, co­hé­rent, pé­renne, ba­sé sur le res­pect des règles fis­cales et ju­ri­diques, la trans­pa­rence et l’éthique spor­tive ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.