Le Télégramme - Lorient

Mali. Mopti au coeur de la bataille

- François-Xavier Freland

Plus de huit millions de Maliens sont appelés aux urnes, ce dimanche, pour reconduire le président Ibrahim Boubacar Keïta, élu en 2013 après l’interventi­on internatio­nale contre les jihadistes. Ou pour accorder leur faveur à l’un de ses 23 concurrent­s dont le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé, qui a tenu, vendredi, un ultime meeting à Mopti, un point névralgiqu­e du pays. Correspond­ance à Mopti.

En clôture de sa campagne, Soumaïla Cissé, le principal leader de l’opposition, avait choisi Mopti, au centre du pays. « Konna, c’est tout près d’ici. C’est à 50 km. Il y a cinq ans, s’il n’y avait pas eu l’interventi­on militaire, le Mali ne serait pas celui où l’on vit aujourd’hui », a salué Soumaïla Cissé devant 10 000 de ses partisans rassemblés dans le stade Baréma Bocoum. Dans la foule, certains militants tendaient des portraits de l’ancien président Amadou Toumani Touré, l’enfant du pays, renversé lors d’un putsch, en 2012, prélude à l’occupation isla-

« Mopti est un symbole »

Cette semaine, la piste de l’aéroport de Sévaré, à la sortie de la ville, a été visée par des tirs d’obus, heureuseme­nt sans faire de victimes. « Mopti est un symbole, c’est le verrou que les jihadistes veulent faire sauter, c’est le dernier rempart avant Bamako », précise Soumaïla Cissé, dans son avion du retour.

Mopti était autrefois une cité riche, le grand carrefour commerçant du Mali, où affluaient les pirogues en provenance de Tombouctou, plus au nord. Mais, désormais, l’économie de la ville est en crise, à l’image des touristes qui ne visitent plus le célèbre pays Dogon, juste à côté.

« Face à une justice inégalitai­re et corrompue et un sentiment d’abandon de la part des autorités, de plus en

Des mesures de sécurité renforcées

En vue de l’élection, ce dimanche, d’importante­s mesures de sécurité ont été prises dans la région de Mopti pour protéger notamment les bureaux de vote, lors d’un scrutin présidenti­el à haut risque.

 ??  ?? Soumaïla Cissé a tenu meeting, vendredi, devant 10 000 de ses partisans rassemblés dans le stade Baréma Bocoum, à Mopti.Photo miste au Nord-Mali. Pourtant, depuis l’offensive victorieus­e des troupes franco-africaines de l’opération Serval lancée depuis...
Soumaïla Cissé a tenu meeting, vendredi, devant 10 000 de ses partisans rassemblés dans le stade Baréma Bocoum, à Mopti.Photo miste au Nord-Mali. Pourtant, depuis l’offensive victorieus­e des troupes franco-africaines de l’opération Serval lancée depuis...

Newspapers in French

Newspapers from France