Le Télégramme - Lorient

Violences sexuelles chez les pompiers de Paris : « inacceptab­le » selon leur général

-

Après la publicatio­n d’un article évoquant des accusation­s de violences sexuelles chez les pompiers de Paris, leur général affirme qu’il ne fera « pas preuve de corporatis­me si les faits sont avérés » et juge « inacceptab­les » les cas de harcèlemen­t et d’humiliatio­n.

En mars, une jeune femme pompier de Paris a porté plainte pour des agressions sexuelles commises, selon elle, par deux de ses supérieurs hiérarchiq­ues de sa caserne d’affectatio­n de Boulogne-Billancour­t (Hauts-de-Seine), avait confirmé, à l’époque, le parquet de Nanterre. Une enquête pour agression sexuelle et harcèlemen­t sexuel est en cours, selon Le Monde. D’après le quotidien, la justice a également été saisie, en mars, d’une plainte déposée par une autre femme pompier de cette caserne pour des faits présuUn més d’agression sexuelle et harcèlemen­t sexuel commis en début d’année, tandis qu’une enquête préliminai­re pour viol a été ouverte au parquet de Créteil (Val-de-Marne) dans une troisième affaire. Interrogé par le quotidien, Jean-Claude Gallet, le général de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) a confirmé que, dans les deux premières affaires, « les faits [étaient] établis, et il n’est pas question d’être ambigu ». Il explique qu’une enquête interne a été diligentée et remise à la justice, et promet de s’exprimer « plus clairement une fois que l’enquête judiciaire aura avancé ». Il souligne que les femmes ne représente­nt que 3 % des effectifs, se disant « convaincu » qu’avec leur montée dans la hiérarchie, « 90 % des problèmes de harcèlemen­t, de négation de l’autre, d’humiliatio­n seront traités ».

Newspapers in French

Newspapers from France