Le Télégramme - Lorient

Pontivy. Gros pépin sur les parapluies !

- Yann Le Scornet

C’est le genre de pépin auquel les élus ne sont pas préparés. Cet été, afin d’égayer la cité napoléonie­nne et attirer les touristes, la municipali­té de Pontivy (56) a fait installer 250 parapluies de toutes les couleurs, sur la place du Martray, dans son coeur historique. Coût de l’opération : 4 400 €, dont 2 100 € pour l’achat des parapluies. À son lancement, tout le monde a applaudi car ce devait être l’attraction de l’été. Depuis, patatras. Sous l’assaut de l’astre solaire et de ses rayons - c’est ballot l’été, y’a du soleil - les parapluies qui, par définition, ne sont pas des parasols, perdent de leurs couleurs.

 ?? Photo Y.L.S. ?? En l’espace de quelques semaines, les parapluies aux couleurs vives ont perdu de leur superbe.Alors que l’on n’est encore qu’au milieu de la saison, les pébrocs sont de plus en plus pâles. Surtout sur leur dessus. « C’est normal, l’oeuvre se veut évolutive », répond, par une pirouette, Georges-Yves Guillot, conseiller municipal, qui ne manque jamais d’humour. Les mauvais esprits attendent, avec impatience, la fin du mois d’août…
Photo Y.L.S. En l’espace de quelques semaines, les parapluies aux couleurs vives ont perdu de leur superbe.Alors que l’on n’est encore qu’au milieu de la saison, les pébrocs sont de plus en plus pâles. Surtout sur leur dessus. « C’est normal, l’oeuvre se veut évolutive », répond, par une pirouette, Georges-Yves Guillot, conseiller municipal, qui ne manque jamais d’humour. Les mauvais esprits attendent, avec impatience, la fin du mois d’août…

Newspapers in French

Newspapers from France