Le Télégramme - Lorient

20e étape. Froome répond à Roglic

- Yves-Marie Théréné

Comme prévu, Tom Dumoulin a gagné le contre-la-montre entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette, prenant la deuxième place du classement général derrière Geraint Thomas. Pour sa part, Christophe­r Froome, 2e, a puni Roglic en récupérant sa place sur le podium.

Avec Chris Froome, tout est possible. Il l’avait montré sur le dernier Tour d’Italie en s’offrant un raid en solitaire de 80 km pour finir avec trois minutes d’avance sur ses adversaire­s et endosser le maillot rose.

Ce qu’il a fait, samedi, sur les 31 kilomètres du contre-la-montre entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette est impression­nant.

Christophe­r Froome : « C’est le rêve »

La veille, dans la montée de l’Aubisque, il avait plié mais sans rompre totalement sous les assauts de Primoz Roglic. Le coureur de Lotto - NL Jumbo avait repris 29 secondes au quadruple vainqueur du Tour, le délogeant du podium pour 13 secondes.

Le « match retour » entre le Slovène et le Britanniqu­e s’annonçait passionnan­t mais il n’y a pas eu photo. Sur les routes vallonnées du Pays basque, le coureur de la Sky a tourné les jambes à très grandes fréquences. Seul Tom Dumoulin, le champion du monde en titre, l’a devancé pour une seule seconde. Une victoire d’étape aurait été la cerise sur le gâteau mais le podium suffisait à son bonheur. En franchissa­nt la ligne d’arrivée, il ignorait s’il avait réussi à renverser la situation. Lorsqu’il a eu confirmati­on, il était soulagé. « Etre sur le podium avec Geraint Thomas, c’est le rêve. C’est incroyable. Après une journée très difficile hier (vendredi), je pensais que ce n’était pas possible. Je suis très content. »

Primoz Roglic : « J’ai beaucoup appris »

Samedi, le coureur de la Sky a retrouvé les jambes qui lui ont manqué vendredi. Dans le même temps, Primoz Roglic a perdu les siennes, alors qu’il avait été virevoltan­t dans l’Aubisque. Il a peut-être payé ses efforts.

Seulement 8e, à 1'11'' de Chris Froome, le vice-champion du monde de contre-la-montre est redescendu du podium, qu’il n’a foulé virtuellem­ent que durant 24 heures. Malgré sa déception, l’ancien sauteur à skis positivait. « J’ai beaucoup appris dans ce Tour. C’était une belle course, j’ai beaucoup aimé. »

Nul doute qu’il faudra compter sur lui l’année prochaine pour le maillot jaune. Sur sa route, il retrouvera certaineme­nt Christophe­r Froome, dont il ne faut jamais annoncer le crépuscule.

 ??  ?? Christophe­r Froome, qui a échoué dans sa mission de quintuplé sur le Tour, sera sur le podium des Champs-Elysées.
Christophe­r Froome, qui a échoué dans sa mission de quintuplé sur le Tour, sera sur le podium des Champs-Elysées.

Newspapers in French

Newspapers from France