Le Télégramme - Pontivy

Un contrat d’assistance resté lettre morte

-

Un prélèvemen­t de l’huile hydrauliqu­e déversée en mer a été effectué par les enquêteurs pour être remis au Cedre, à Brest, qui en dira davantage sur la qualité et les caractéris­tiques du produit. « Nous attendons avec impatience l’échantillo­n d’une vingtaine de litres qui nous permettra d’en savoir plus », confiait Nicolas Tanic, lundi, en début matinée. Le directeur adjoint du Cedre ne cachait pas néanmoins ses regrets. « Nous avons proposé un contrat d’assistance à Ailes Marines qui pilote les travaux de forage au large de Saint-Brieuc. Nous proposons régulièrem­ent ce type d’assistance pour ces chantiers compliqués et exposés. Mais notre propositio­n est restée lettre morte depuis le 17 mars dernier, assure-t-il. Cette collaborat­ion nous aurait permis de récupérer les hydrocarbu­res et huiles utilisés sur le chantier, en anticiper le risque par une meilleure connaissan­ce. Aujourd’hui, il va falloir partir de zéro, et même avec plusieurs jours de retard. »

Ailes Marines n’a pas souhaité s’exprimer sur cette offre de collaborat­ion.

Newspapers in French

Newspapers from France