Lille, dau­phin cos­taud

Le Télégramme - Quimper - - FOOTBALL -

Lille, me­né de deux buts, a réus­si un come-back fou pour ren­ver­ser Nantes (23) et conso­li­der sa deuxième place de­vant Lyon, di­manche, pour le compte de la 30e jour­née de L1. Caen, qui a réus­si l’ex­ploit de s’im­po­ser à Mo­na­co (0-1), dé­passe Guin­gamp. > Lille, c’est fou

Pas cos­tauds les Dogues ? Mis sous la pres­sion de Lyon, re­ve­nu à un point après son suc­cès à Rennes ven­dre­di (0-1), et me­né 2-0 à l’ex­té­rieur, Lille a gar­dé le cap dans la tempête et prou­vé qu’il était taillé pour se battre pour la Ligue des cham­pions. Ni­co­las Pé­pé, l’in­car­na­tion du suc­cès lillois, a brillé en trans­for­mant le pe­nal­ty qu’il a lui-même pro­vo­qué (66’), puis en of­frant dans la fou­lée le but du 2-3 à Jo­na­than Bam­ba (70’), au terme d’un nu­mé­ro de so­liste. Avant lui, Ra­fael Leao avait son­né la ré­volte (62’). Du pa­nache, Lille en a, mais sa fougue a failli se re­tour­ner contre lui, car sa dé­fense a concé­dé deux pe­nal­tys évi­tables. Heu­reu­se­ment pour le Losc, Valentin Eys­se­ric, par­fait sur sa pre­mière ten­ta­tive (54’), en­voyait son se­cond tir dans le kop (83’).

« On a eu au­jourd’hui la dé­ter­mi­na­tion of­fen­sive qu’on n’avait pas eue contre Mo­na­co, alors qu’on s’était créé beau­coup de si­tua­tions, a sou­li­gné Christophe Gal­tier, l’en­traî­neur nor­ditste. Mais on avait man­qué de cette agres­si­vi­té of­fen­sive, hy­per in­té­res­sante à un mo­ment im­por­tant du match. »

Son équipe re­prend quatre points d’avance sur son pour­sui­vant lyon­nais (60 points contre 56), avant d’al­ler à Reims, di­manche pro­chain. Mar­seille (qua­trième, 48 pts), te­nu en échec par An­gers sa­me­di (2-2), re­garde dé­sor­mais ce­la de loin.

> Caen bar­ra­giste

Caen, sou­vent mal­heu­reux cette sai­son, a dé­cro­ché son pre­mier suc­cès en cham­pion­nat de­puis le 18 dé­cembre, et de quelle ma­nière ! Une tête d’En­zo Cri­vel­li (23’) lui a per­mis de s’im­po­ser à Mo­na­co, qui n’avait plus per­du de­puis sept matchs et le re­tour sur le banc de Leo­nar­do Jar­dim.

Deux jours après que le conseiller Rol­land Cour­bis a af­fir­mé que c’est lui qui « dé­ci­dais » à la place de l’en­traî­neur Fa­bien Mer­ca­dal, les Nor­mands re­lèvent la tête. Mais s’il y a un homme qui a per­mis ce sur­saut, c’est bien le gar­dien Brice Sam­ba, in­fran­chis­sable. Mal­herbe prend à Guin­gamp, qui compte un match en moins, sa place de bar­ra­giste (23 pts contre 22), et laisse à Di­jon, bat­tu par Nice (0-1), la der­nière place (21 pts).

> Di­jon der­nier

En six mi­nutes face aux Ai­glons, entre l’ex­pul­sion de Fré­dé­ric Sam­ma­ri­ta­no (54’) et le but de Pierre Lees-Me­lou (60’), un an­cien du club, le DFCO a tout per­du. L’en­traî­neur An­toine Kom­boua­ré ré­cla­mait du « men­tal », mais c’est bien plus qu’il manque aux Bour­gui­gnons : des buts - un sur les sept der­niers matchs de L1 -, et des points seule­ment cinq de­puis l’ar­ri­vée du tech­ni­cien, en jan­vier.

> Un bon point pour Amiens

De son cô­té, Amiens (17e) a mi­sé sur la Li­corne pour ob­te­nir son main­tien, avec suc­cès. Les Pi­cards ont en­chaî­né contre Bor­deaux (0-0) un qua­trième match de suite sans perdre à do­mi­cile (3 vic­toires, 1 nul), pour gar­der une confor­table avance de sept points sur le bar­ra­giste.

Pho­to AFP

Ni­co­las Pé­pé (à droite), au­teur du deuxième but, et Lille conservent leurs quatre points d’avance sur Lyon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.