La mon­tée di­recte se com­plique

Le Télégramme - Quimper - - FOOTBALL -

« Tout peut bou­ger dans un sens ou dans l’autre. C’est trop ser­ré, il y a trop de confron­ta­tions di­rectes, trop de points en jeu. Quoi­qu’il ar­rive à Metz, ce ne se­ra vrai­ment pas dé­fi­ni­tif. Ce se­ra dé­fi­ni­tif dans les six der­niers matchs. Après Lens, on en sau­ra plus ». Tels étaient les pro­pos tenus par Mi­ckaël Lan­dreau la veille de ce match chez le lea­der mes­sin. Lo­rient est au fi­nal re­par­ti bre­douille de Lor­raine. A huit jour­nées de la fin, les Mor­bi­han­nais sont 4es, à six points de la deuxième place oc­cu­pée par Brest. Alors Lo­rient peut-il en­core croire au deuxième sé­same di­rect pour la Ligue 1 ?

« Dans la course »

Il s’en est éloi­gné un peu plus après sa dé­faite chez le lea­der quand le Pa­ris FC lui a chi­pé la troi­sième marche du po­dium. « On garde un ob­jec­tif am­bi­tieux », li­vrait à chaud Vincent Le Goff mal­gré sa dé­cep­tion du ré­sul­tat du jour. Fe­lipe Saad veut lui aus­si croire à la mon­tée, même s’il faut pas­ser par les bar­rages. « Nous sommes dans la course, di­recte ou in­di­rec­te­ment. Il y a d’autres équipes dans la course. Peu im­porte la route à prendre, on croit à la mon­tée ».

Son par­te­naire de dé­fense cen­trale Mat­thieu Sau­nier te­nait le même dis­cours en termes d’am­bi­tion mais re­con­nais­sait que c’était dom­mage d’avoir ra­té le coche à Metz qui n’a pas, non plus, eu plé­thore d’oc­ca­sions de mar­quer. « On sa­vait qu’en pre­nant des points à Metz, on se­rait bien dans la course. On n’en a pas pris mais il reste en­core huit matchs. C’est sûr que pour la deuxième place, ce se­ra com­pli­qué mais il reste huit matchs, on va es­sayer d’en ga­gner un maxi­mum et on fe­ra les comptes à la fin ».

Re­nouer avec la vic­toire

Il y au­ra les confron­ta­tions di­rectes contre Troyes, au Pa­ris FC et à Lens, mais avant ces joutes cru­ciales, il se­ra in­dis­pen­sable de s’im­po­ser au Mous­toir ven­dre­di pro­chain contre Bé­ziers. Lo­rient n’a plus le choix s’il veut lor­gner en­core vers le haut. Une vic­toire à Metz, et même un match nul, au­raient re­lan­cé la dy­na­mique après trois jour­nées sans suc­cès.

Les Lo­rien­tais vont de­voir al­ler pui­ser dans leurs res­sources men­tales et col­lec­tives pour nour­rir cette am­bi­tion. À part Metz qui est as­su­ré de jouer en Ligue 1, les der­nières cartes ne sont pas abat­tues, mais Lo­rient est dans la peau d’out­si­der.

A. P.

Pho­to PQR/Le Ré­pu­bli­cain lor­rain

« C’est sûr que pour la deuxième place, ce se­ra com­pli­qué », concé­dait le dé­fen­seur lo­rien­tais Mat­thieu Sau­nier, qui de­vance ici Ha­bib Dial­lo, après la dé­faite à Metz.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.