Un ap­pel aux élus cor­nouaillais

Le Télégramme - Quimper - - QUIMPER - Jean Le Borgne

Lu­do­vic Jo­li­vet, An­naïg Le Meur et Alain De­cour­chelle lancent un ap­pel aux com­mu­nau­tés de com­munes cor­nouaillaises pour le fi­nan­ce­ment de l’obli­ga­tion de ser­vice pu­blic. Il manque 700 000 € pour sau­ver la ligne Quimper-Or­ly.

Deux mois après le lan­ce­ment de l’obli­ga­tion de ser­vice pu­blic, il manque tou­jours

700 000 € pour sau­ver la ligne Quimper-Paris. La si­tua­tion conduit Lu­do­vic Jo­li­vet, An­naïg Le Meur et Alain De­cour­chelle à lan­cer un ap­pel à la mo­bi­li­sa­tion.

« Au-delà des cli­vages po­li­tiques, nous sou­hai­tons un en­ga­ge­ment pour le ter­ri­toire ». As­so­ciée à son sup­pléant, le maire de Plu­guf­fan Alain De­cour­chelle, la dé­pu­tée An­naïg Le Meur a écrit aux élus fi­nis­té­riens il y a quelques jours pour lan­cer un ap­pel à la mo­bi­li­sa­tion. Deux mois après la dé­ci­sion du gou­ver­ne­ment de lan­cer une pro­cé­dure d’obli­ga­tion de ser­vice pu­blic pour main­te­nir la ligne aé­rienne Quimper-Paris, le bud­get de 3 M€ n’est tou­jours pas bou­clé mal­gré les en­ga­ge­ments de l’État et de la Ré­gion, un mil­lion d’eu­ros cha­cun, sui­vis par l’ag­glo­mé­ra­tion quim­pé­roise à hau­teur de 300 000 € par an, pen­dant quatre ans.

« L’OSP, elle ne se fait pas si on n’a pas les 3 M€ », in­siste la dé­pu­tée. Une si­tua­tion qui a conduit les deux élus as­so­ciés pour l’oc­ca­sion au pré­sident de Quimper Bre­tagne Oc­ci­den­tale Lu­do­vic Jo­li­vet à lan­cer un ap­pel aux res­pon­sables po­li­tiques cor­nouaillais, ce lun­di ma­tin, à l’oc­ca­sion d’une confé­rence de presse or­ga­ni­sée à l’aé­ro­port.

« Même sym­bo­lique »

Ce lun­di, la pré­si­dente du con­seil dé­par­te­men­tal a ten­té de faire taire les cri­tiques de son op­po­si­tion en af­fir­mant que la par­ti­ci­pa­tion fi­nan­cière du Dé­par­te­ment était tou­jours à l’étude, «dans les échanges constants avec la Ré­gion.» En at­ten­dant, les trois élus mo­bi­li­sés pour l’aé­ro­port at­tendent un signe fort de l’en­semble de la Cor­nouaille. « C’est vrai, cer­tains EPCI sont en dif­fi­cul­té fi­nan­cière. Mais tous ne le sont pas », sou­ligne Lu­do­vic Jo­li­vet. Toute la Cor­nouaille a pour­tant un in­té­rêt au main­tien de la ligne aé­rienne, es­time Alain De­cour­chelle : « C’est même plus im­por­tant pour Con­car­neau ou Pen­marc’h que pour Briec plus proche de Brest ». Quelques jours après de nou­velles me­naces de sus­pen­sion de la ligne par Air France, dès le dé­but du mois de sep­tembre, il est urgent, pour le maire de Plu­guf­fan « que tous les élus montrent leur in­té­rêt pour cette ligne. » « Même sym­bo­lique », mar­tèlent les trois élus, in­di­quant que la Ré­gion et l’État sont prêts à abon­der jus­qu’à 1,20 M€ pour bou­cler le bud­get.

« C’est peut-être notre der­nière chance »

Une nécessité pour l’at­trac­ti­vi­té éco­no­mique de la Cor­nouaille, sou­ligne le cour­rier adres­sé aux élus Fi­nis­té­rien. Pour les trois élus, il ne manque pas grand-chose pour par­ve­nir à pé­ren­ni­ser la ligne aé­rienne sou­te­nue « par l’en­ga­ge­ment vo­lon­ta­riste de la Ré­gion ».

Pas­sée, en douze ans, de 140 000 à 80 000 pas­sa­gers, la ligne a été la victime, se­lon les élus, « d’un opé­ra­teur qui ne tient pas ses pro­messes vis-à-vis de ses clients ». An­nu­la­tions et re­tards à ré­pé­ti­tion ont ren­du le rem­plis­sage des avions plus com­pli­qué.

Une si­tua­tion que l’OSP de­vrait en­rayer dé­fi­ni­ti­ve­ment. Son fi­nan­ce­ment par de l’ar­gent pu­blic est dou­blé d’une obli­ga­tion de ré­sul­tat à la­quelle la com­pa­gnie qui se­ra re­te­nue par l’ap­pel d’offres européen de­vra se sou­mettre pour ne pas ris­quer de pé­na­li­tés. « Avec des avions qui iront plus vite et se­ront plus fiables, les gens re­vien­dront », pa­rie An­naïg Le Meur. « C’est peut-être notre der­nière chance. Il faut y al­ler », lance la dé­pu­tée.

Pho­to Le Té­lé­gramme/Jean Le Borgne

Lu­do­vic Jo­li­vet, An­naïg Le Meur et Alain De­cour­chelle ap­pellent les élus cor­nouaillais à se mo­bi­li­ser pour l’aé­ro­port.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.