Stade Ren­nais. Gre­nier a pris du re­cul

Le Télégramme - Quimper - - LES SPORTS -

Reculer pour mieux jouer, c’est un peu l’adage qui ré­sume la sai­son de Clé­ment Gre­nier, qui re­trouve Lyon, son club for­ma­teur, ce mar­di

(21 h 10), en de­mi-fi­nale de la Coupe de France. Po­si­tion­né plus bas et donc moins dé­ci­sif of­fen­si­ve­ment pour Rennes, il est pour­tant de­ve­nu une pièce es­sen­tielle du jeu rouge et noir.

On le connais­sait me­neur de jeu ou re­layeur élé­gant, postes aux­quels l’uti­li­sait Sa­bri La­mou­chi en dé­but de sai­son. À 28 ans, et sous les ordres de Julien Ste­phan, l’an­cien Gone se réinvente en mi­lieu dé­fen­sif ri­gou­reux et comme rampe de lan­ce­ment loin­taine des of­fen­sives bre­tonnes, dans un sys­tème à double pi­vot au cô­té de son co­équi­pier Ben­ja­min An­dré. « J’aime bien avoir des mi­lieux de ter­rain axiaux ca­pables de prendre le jeu à leur compte (…) ça nous per­met d’avoir de la maî­trise col­lec­tive et de la maî­trise tech­nique », ex­plique le coach ren­nais.

Do­té de « qua­li­tés tech­niques au-des­sus de la moyenne, avec une bonne qua­li­té de passe et une très bonne vi­sion du jeu », Gre­nier « entre par­fai­te­ment dans ce que j’aime », a sou­li­gné Ste­phan. Une évo­lu­tion qui rap­pelle celle d’autres me­neurs de jeu cé­lèbres ayant re­cu­lé sur le ter­rain au des an­nées, mais qui n’est pour­tant pas tout à fait « na­tu­relle ».

« Je suis là pour don­ner du temps »

La pré­sence dans l’ef­fec­tif d’Ha­tem Ben Ar­fa ex­plique aus­si pour beau­coup cette re­con­ver­sion un peu for­cée, même si ce­lui qui confesse « je vis, je mange, je dors foot­ball » ac­cepte ce sa­cri­fice de bonne grâce. « Quand Ha­tem a le bal­lon, il peut nous faire la dif­fé­rence à tout mo­ment, éli­mi­ner une dé­fense, créer des dé­ca­lages (…) Si je jouais à son poste, je ne se­rais pas du tout dans ces ca­rac­té­ris­tiques. Ha­tem est un joueur à part », avait ré­cem­ment ad­mis sans peine Gre­nier.

Ce nou­veau po­si­tion­ne­ment, il a même ap­pris à l’ai­mer. « Je me plais à être un peu en re­trait, à re­gar­der, même quand on at­taque, ce qui peut se pas­ser si on perd le bal­lon (…) J’ai ap­pris ce rôle sup­plé­men­taire », avai­til éga­le­ment confié. Gre­nier est dé­sor­mais plus en amont des ac­tions of­fen­sives, à l’avant-der­nière passe plu­tôt qu’à la der­nière, à cher­cher le dés­équi­libre qui se­ra ex­ploi­té par les têtes de gon­doles of­fen­sives, comme Ben Ar­fa, Sarr, Niang… « J’ai un jeu assez simple. Je ne vais pas éli­mi­ner une dé­fense. Je suis là pour don­ner du temps à mes co­équi­piers pour qu’eux aient la pos­si­bi­li­té d’al­ler pro­vo­quer, me­ner leur ac­tion », a-t-il ré­su­mé.

Muet de­vant le but, mais…

Le re­vers de la mé­daille est que ce re­pla­ce­ment l’a qua­si­ment fait dis­pa­raître des sta­tis­tiques of­fen­sives bre­tonnes, du moins celles qui fo­ca­lisent l’at­ten­tion : ses quatre buts mar­qués et deux des trois passes dé­ci­sives dé­li­vrées cette sai­son datent de l’ère préS­te­phan. « En termes de sta­tis­tiques in­di­vi­duelles, en ef­fet, il n’a pas mar­fil qué de­puis quatre mois (le 26 no­vembre, lors de la 7e jour­née de L1, contre Amiens). Mais si on re­garde en termes de pro­duc­tion col­lec­tive, vous se­rez tous d’ac­cord pour dire que l’équipe est beau­coup plus forte et bien meilleure », a ré­pon­du Ste­phan à cet ar­gu­ment.

Il reste des chiffres qui ne trompent pas sur la plé­ni­tude que le joueur semble avoir at­teinte. Sa­medi, face à Angers, il de­vrait éga­ler le nombre de matchs de Ligue 1 dis­pu­tés en une sai­son (28). Et, pour peu qu’il dis­pute au moins 23 mi­nutes, dé­pas­ser son temps de jeu re­cord dans le cham­pion­nat de France. Entre-temps, il a une fi­nale de Coupe de France à cher­cher sur le ter­rain de son club for­ma­teur, Lyon.

Ce mar­di (21 h 10),

de­mi-fi­nale de la Coupe de France : Lyon - Rennes. La fi­nale se dé­rou­le­ra le sa­medi 27 avril au Stade de France

Pho­to Ni­co­las Créach

Clé­ment Gre­nier se plaît « à être un peu en re­trait, à re­gar­der, même quand on at­taque… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.