Trait de côte. Un ob­ser­va­toire ci­toyen

Le Télégramme - Quimper - - BRETAGNE - Claire Ma­rion

Pro­me­neur, ha­bi­tant… Chacun est in­vi­té à prendre une pho­to de la grande plage de Gâvres de­puis un point fixe. Bap­ti­sé CoastS­nap, ce dis­po­si­tif in­édit en France per­met aux ci­toyens de par­ti­ci­per à la sur­veillance et à la pro­tec­tion du lit­to­ral contre l’éro­sion cô­tière.

Ce pe­tit boî­tier mé­tal­lique de quelques cen­ti­mètres car­rés, po­sé sur l’une des je­tées de la grande plage de Gâvres, est une nou­velle « arme » dans l’ar­se­nal de pro­tec­tion du lit­to­ral contre l’éro­sion. Une « arme » ci­toyenne, puisque chacun est in­vi­té à y po­ser son smart­phone pour prendre une pho­to de la plage à l’oc­ca­sion de son pas­sage.

Au­tant de don­nées trans­mises au la­bo­ra­toire de géos­ciences ma­rine et géo­mor­pho­lo­gie du lit­to­ral de l’Uni­ver­si­té de Bre­tagne-Sud.

Ce qui est re­gar­dé, c’est « le mou­ve­ment ver­ti­cal du sable, l’épais­seur de la plage en quelque sorte. Comment les sé­di­ments dis­pa­raissent, se dé­placent d’un en­droit à un autre… », ex­plique Moun­cef Se­dra­ti, maître de confé­rences au la­bo­ra­toire. Avec tou­jours le même ca­drage, « l’ana­lyse des photos qui vont nous être trans­mises va per­mettre de mieux com­prendre l’évo­lu­tion du site, d’en amé­lio­rer la ges­tion, notamment en cas de phé­no­mènes mé­téo­ro­lo­giques ex­cep­tion­nels, et de suivre les consé­quences du chan­ge­ment cli­ma­tique ».

Créé en Aus­tra­lie in­édit en France

Une fois le cli­ché pris, le pu­blic a plu­sieurs op­tions pour le trans­mettre : fla­sher le QR Code à proxi­mi­té, uti­li­ser les ré­seaux so­ciaux (*) ou en­voyer un mail à coasts­nap­[email protected] Pour un coût de 1 500 €, deux de ces sta­tions pho­to « sur­veille­ront » la grande plage de Gâvres. Bap­ti­sé « CoastS­nap », ce dis­po­si­tif est in­édit en France. « Il a été créé en Aus­tra­lie et est uti­li­sé au­jourd’hui un peu par­tout dans le monde et en Eu­rope », pré­cise Moun­cef Se­dra­ti. Et il pour­rait être éten­du à d’autres plages du pays de Lo­rient, celle de Ker­né­vel, à Lar­morP­lage, notamment.

« En 2008, lorsque la com­mune a été vic­time d’une sub­mer­sion ma­rine, per­sonne n’avait vu le coup ve­nir. Par­mi les mul­tiples en­sei­gne­ments que nous avons ti­rés de cette ca­tas­trophe, est ap­pa­rue la né­ces­si­té d’as­so­cier les ha­bi­tants de ces ter­ri­toires à risques dans la pré­ven­tion, aux cô­tés des élus et des ex­perts », ex­plique Do­mi­nique Le Vouë­dec, maire de Gâvres.

Un ob­ser­va­toire ci­toyen de la mer et du lit­to­ral

Pa­ral­lè­le­ment, Lo­rient Ag­glo­mé­ra­tion pro­cède à des aménagements de pro­tec­tion du lit­to­ral gâ­vrais. L’été der­nier, les deux épis ins­tal­lés en 2012 pour pro­té­ger la grande plage ont ain­si été ré­duits pour être plus ef­fi­caces. « En septembre 2019, d’autres tra­vaux sont pré­vus : mise en place de trois épis en ron­dins de bois, re­haus­se­ment d’une par­tie de la dune, pose de ga­ni­velles en haut de la plage et re­char­ge­ment en sable sur cer­tains sec­teurs », in­dique Armelle Ni­co­las, vice-pré­si­dente de l’ag­glo­mé­ra­tion char­gée de la Pré­ven­tion des risques et de la pro­tec­tion des es­paces na­tu­rels. CoastS­nap per­met­tra d’en me­su­rer les ef­fets et l’ef­fi­ca­ci­té. Huit ha­bi­tants vo­lon­taires de la com­mune se­ront aus­si mo­bi­li­sés pour ef­fec­tuer des re­le­vés spé­ci­fiques bi­men­suels. Contri­buant, eux aus­si, à cet ob­ser­va­toire ci­toyen de la mer et du lit­to­ral.

* #CoastS­nap­Gavres, fa­ce­book.com/ coasts­nap­mor­bi­han, ins­ta­gram.com/ coast­sanp­mor­bi­han

Pho­to C.M.

La pre­mière des deux sta­tions de prise de photos du dis­po­si­tif CoastS­nap a été ins­tal­lée, jeu­di ma­tin, sur la grande plage de Gâvres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.