Le bud­get vire au jaune

Le Télégramme - Quimper - - FRANCE - Vu par Hen­ry Lau­ret

Entre Bruxelles et les gi­lets jaunes, entre la ré­duc­tion des dé­fi­cits et les baisses d’im­pôts, la bas­cule s’est opé­rée en dé­cembre. Pris de court, Em­ma­nuel Ma­cron sa­vait qu’en lâ­chant dix mil­liards au coeur de l’in­cen­die so­cial, le pi­lo­tage bud­gé­taire du quin­quen­nat ne pou­vait que sor­tir de sa tra­jec­toire. Au terme de son tour de France des dé­bats, le Pré­sident as­sume et le pro­gramme adres­sé par Ber­cy à la zone eu­ro at­teste que le jaune est mis. C’en est bien fi­ni de l’équi­libre des comptes pro­mis pour 2022. Et le dé­fi­cit va re­bon­dir à 3,1 ou 3,2 % cette an­née avant de re­tom­ber, dit-on, à 2 % en 2020. Sauf que ce pro­nos­tic ne prend pas ex­pli­ci­te­ment en compte la pro­bable ré-in­dexa­tion des pe­tites re­traites, le sort de la taxe car­bone, l’im­pact à près de 15 mil­liards de la sup­pres­sion de la taxe d’ha­bi­ta­tion des mé­nages les plus ai­sés. Pas vrai­ment brillant, notre pays, lui qui pour­rait hé­ri­ter du ru­ban bleu des dé­fi­cits en Eu­rope ! Bien en­ten­du, l’ef­fet gi­lets jaunes dé­teint sur la dé­pense pu­blique. Celle-ci de­vait re­fluer de quatre points de PIB. Ce se­ra 2,9 %. Au mieux. La baisse de la croissance, c’est cer­tain, n’ar­range pas nos af­faires. Il n’em­pêche. Sauf dans le dis­cours, ja­mais Ma­cron n’au­ra af­fi­ché de réelle am­bi­tion bud­gé­taire. Constante très fran­co-fran­çaise. Si l’on en croit Stan­dard & Poor’s, notre en­det­te­ment État, ad­mi­nis­tra­tion, mé­nages, en­tre­prises, dé­passe 310 % de la ri­chesse na­tio­nale. Ce­la nous si­tue­rait tout près du maillot jaune au clas­se­ment du ra­tio dette sur PIB. Les gi­lets jaunes qui ont se­coué le pays ont re­peint la pra­tique bud­gé­taire de l’Exé­cu­tif. Mais ils ne font ma­ni­fes­te­ment pas peur aux mar­chés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.