Mu­ni­ci­pales : Bri­gitte Le Cam se lance, mais sans LREM

Le Télégramme - Quimper - - QUIMPER - Ro­nan Lar­vor

L’élue d’op­po­si­tion Bri­gitte Le Cam, qui a re­joint En Marche en jan­vier 2017, a an­non­cé ven­dre­di qu’elle al­lait créer l’as­so­cia­tion « Kem­per en avant » le 20 avril pro­chain en vue de consti­tuer une liste pour les pro­chaines élec­tions mu­ni­ci­pales à Quim­per. Une liste « ou­verte et hors par­tis » dont elle de­vrait prendre la tête. Une de­mi-sur­prise puisque l’on sa­vait l’élue, an­cienne du Front dé­mo­crate, en désac­cord de­puis quelque temps avec la dé­pu­tée An­naïg Le Meur, lea­der po­ten­tiel. Bri­gitte Le Cam s’at­tend d’ailleurs à être ex­clue du mou­ve­ment ma­cro­niste.

Le 20 avril, l’as­so­cia­tion Kem­per en avant se­ra lan­cée pour por­ter une liste aux mu­ni­ci­pales

« hors par­tis ». Bri­gitte Le Cam en pren­dra la pré­si­dence, se po­si­tion­nant comme fu­ture tête de liste. La mi­li­tante de La Ré­pu­blique en marche, mou­ve­ment qui pré­sen­te­ra aus­si sa liste en juin, s’at­tend à en être ex­clue.

C’est une de­mi-sur­prise tant Bri­gitte Le Cam est ac­tive dans l’op­po­si­tion mu­ni­ci­pale et au sein de l’as­so­cia­tion Cor­nouaille en avant. Ce ven­dre­di après-mi­di, l’an­nonce de la créa­tion de l’as­so­cia­tion « Kem­per en avant » pour par­ti­ci­per aux pro­chaines mu­ni­ci­pales, a per­mis de lan­cer la pro­bable tête de liste. L’as­so­cia­tion se­ra créée le sa­me­di 20 avril lors d’une réunion aux halles de Quim­per. « Nous al­lons pré­sen­ter Bri­gitte comme pré­si­dente, pré­cise Marc An­dro, son bras droit. Nous avons dé­jà ren­con­tré des gens à droite et à gauche, des élus du conseil mu­ni­ci­pal de l’op­po­si­tion et de la ma­jo­ri­té. Il s’agit de créer un ras­sem­ble­ment pour évi­ter le mor­cel­le­ment des par­tis qui nous conduit dans le mur, pour pré­pa­rer une alternative à Lu­do­vic Jo­li­vet ». L’élu éco­lo­giste Da­niel Le Bi­got, no­tam­ment, a été ap­pro­ché. « Bri­gitte est en ca­pa­ci­té de ras­sem­bler, com­mente-t-il. Ce ne sont pas les listes de par­ti qui vont ras­sem­bler les Quim­pé­rois, mais des listes de pro­jet. Il fal­lait que sa dé­marche se si­tue en de­hors d’En Marche. Si c’est le cas, ce­la peut m’in­té­res­ser ».

Des liens com­pli­qués avec LREM

Bri­gitte Le Cam est adhé­rente à la Ré­pu­blique en marche de­puis jan­vier 2017 et est jus­qu’à au­jourd’hui la seule élue du par­ti au conseil mu­ni­ci­pal. Mais cette forte per­son­na­li­té a dû af­fron­ter des cri­tiques dé­but 2018 de la part des adhé­rents nou­veaux ve­nus en po­li­tique qui ont for­mé la né­bu­leuse En Marche de Quim­per. Bri­gitte Le Cam fait par­tie de la sen­si­bi­li­té de centre-gauche du par­ti et est très en­ga­gée contre Lu­do­vic Jo­li­vet, le maire Les Ré­pu­bli­cains, qui a aus­si des af­fi­ni­tés avec le par­ti d’Em­ma­nuel Ma­cron (il a sou­te­nu Bru­no Le Maire). Pour cor­ser le tout, les re­la­tions entre Bri­gitte Le Cam et la dé­pu­tée An­naig Le Meur ont aus­si pu être ten­dues.

« Je risque l’ex­com­mu­ni­ca­tion »

« Avec cette ini­tia­tive de liste hors des par­tis, je risque fort l’ex­com­mu­ni­ca­tion, ana­ly­sait-elle ce ven­dre­di. Mais nous es­sayons d’être dé­clen­cheurs d’un pro­jet lo­cal. Nous ne sommes pas les dé­fen­seurs d’une cha­pelle et je ne me pré­sente pas au titre du mou­ve­ment. Créer une liste LREM ne se­rait donc pas une bonne so­lu­tion et si c’était le cas je n’en se­rais pas. Je trouve par ailleurs in­con­ce­vable le prin­cipe du par­ti de dé­ci­der à Pa­ris des in­ves­ti­tures pour toutes les villes de plus de 9 000 ha­bi­tants ».

Marc An­dro, qui est un an­cien so­cia­liste, s’oc­cupe lui de ré­gler son sort au PS. « Les so­cia­listes conti­nuent comme d’ha­bi­tude à pen­ser qu’ils sont les pi­vots de la gauche, ce qui n’est plus le cas ». Il es­time aus­si que les ex-so­cia­listes qui ont re­joint LREM dans le Fi­nis­tère (Ka­rim Gha­chem, Ri­chard Fer­rand, Marc Coa­ta­nea) re­pro­duisent les ré­flexes d’ap­pa­reil de leur an­cien par­ti.

A. Le Meur : « Notre liste se­ra pré­sen­tée en juin »

Bri­gitte Le Cam ex­plique qu’elle a par­lé de ses choix avec la dé­pu­tée An­naig Le Meur et Ka­rim Gha­chem, conseiller ré­gio­nal. « Ils ne sont pas sur les mêmes prin­cipes », dit-elle. In­ter­ro­gée ce ven­dre­di à l’en­trée de l’as­sem­blée gé­né­rale des Maires du Fi­nis­tère, An­naig Le Meur, ré­pond qu’elle a ap­pris la nou­velle par l’ar­ticle mis en ligne sur le site du Té­lé­gramme. « Bri­gitte Le Cam est libre. Il y a une pro­cé­dure d’ap­pel à can­di­da­tures mise en place à la Ré­pu­blique en marche. Il y au­ra bien une liste LREM aux mu­ni­ci­pales qui se­ra an­non­cée en juin ». Se­ra-t-elle tête de la liste ? An­naig Le Meur sou­rit mais ne ré­pond pas. Concer­nant une éven­tuelle ex­clu­sion de Bri­gitte Le Cam, la dé­pu­tée reste pru­dente : « Je ne sais pas. Il y a une fa­çon de faire… Mais elle a le droit de s’ex­pri­mer ».

Bri­gitte Le Cam en­tou­rée par sa garde rap­pro­chée : Marc An­dro et Da­vid Les­ve­nan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.