Le­vo­thy­rox. 150 per­sonnes réunies à Quim­per­lé

Le Télégramme - Quimper - - BRETAGNE -

La réunion sur le Le­vo­thy­rox or­ga­ni­sée, sa­me­di, à Quim­per­lé (29), par l’as­so­cia­tion Alerte Thy­roïde, a réuni quelque 150 per­sonnes. Anne-Catherine Co­linC­hau­ley, avo­cate et pré­si­dente de l’as­so­cia­tion, a fait le point sur les pro­cé­dures en cours comme celle dé­po­sée au pé­nal. Elle a rap­pe­lé aus­si la de­mande faite à la mi­nistre de la San­té de « faire re­fa­bri­quer l’an­cienne for­mule par un nou­veau la­bo­ra­toire. On lui de­mande de prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés et de prendre cette li­cence obli­ga­toire ». Anne-Catherine Co­lin-Chau­ley a dit l’es­poir qu’elle place dans l’ac­tion au civil, en­ga­gée au­près du Tri­bu­nal de grande ins­tance de Paris, en dé­cembre 2018. Cette fois, l’as­so­cia­tion « conteste le bre­vet pour in­suf­fi­sance de l’ex­po­sé de l’in­ven­tion, dé­faut de nou­veau­té et dé­faut d’ac­ti­vi­té in­ven­tive ». En­fin, elle est re­ve­nue sur les conclu­sions de la pu­bli­ca­tion du Cli­ni­cal Phar­ma­co­ki­ne­tics qui tendent à dé­mon­trer qu’an­cienne et nou­velle for­mule du mé­di­ca­ment ne sont pas bio -équi­va­lentes pour tous les patients. « Ce­la confirme ce que l’on di­sait de­puis le dé­part, la bio-équi­va­lence n’est pas iden­tique, on n’est pas hys­té­riques. »

Pho­to Sté­phane Gui­hé­neuf

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.