La Ba­lise. La prio­ri­té est de se re­lo­ger à Ké­ran­don

Le Télégramme - Quimper - - CONCARNEAU -

La Ba­lise va ré­in­ves­tir ses lo­caux de Ké­ran­don, grâce à la réalisation de tra­vaux d’élec­tri­ci­té. Tou­te­fois, à terme, ses di­ri­geants es­pèrent in­té­grer d’autres lieux plus confor­tables, pour le bien-être des Concar­nois. Ils l’ont dit, ven­dre­di, lors de l’as­sem­blée gé­né­rale du centre so­cio­cul­tu­rel.

Trente-deux associations sont ac­tuel­le­ment par­te­naires du centre so­cio­cul­tu­rel La Ba­lise qui re­cense 381 adhé­sions. « Soit une aug­men­ta­tion si­gni­fi­ca­tive de 22 % par rap­port à l’an pas­sé », s’est fé­li­ci­tée, ven­dre­di, la pré­si­dente Catherine Re­nard, lors de l’as­sem­blée gé­né­rale de la struc­ture. En 2018, sept nou­velles associations ont pris leur adhé­sion : l’Ate­lier du tao, le con­seil ci­toyen de Ké­ran­don, France Alz­hei­mer, France bé­né­vo­lat, Hip Hop New School, l’Ar­rêt créa­tion et, en­fin, le Li­daps. Les ani­ma­tions tournent prin­ci­pa­le­ment au­tour de l’en­tre­tien phy­sique, de l’ac­cès aux sa­voirs, des jeux de so­cié­té. Les pro­po­si­tions d’ac­ti­vi­tés se mul­ti­plient. « Ce n’est pas pos­sible de ré­pondre à toutes, car nous n’avons plus de places dis­po­nibles et notre bud­get est li­mi­té », dé­plore la pré­si­dente. En 2018, les ad­mi­nis­tra­teurs ont donc dû mi­ser sur la qua­li­té et la co­hé­rence des ani­ma­tions. « Nous conser­ve­rons ce même ob­jec­tif en 2019 », a pro­mis Catherine Re­nard qui a dé­ci­dé de pro­lon­ger son man­dat.

Re­tour à la nor­male de la tré­so­re­rie

« Cette fois, c’est fait ! Le bud­get 2018 est sain et dis­pose d’un fonds de rou­le­ment suf­fi­sant pour ne plus avoir trop peur de l’ave­nir, a lan­cé la res­pon­sable, en­thou­siaste. Par contre, nous sommes dé­sor­mais au maxi­mum de tout… par­tout, parce que nous de­vons maî­tri­ser nos fi­nances ». Si l’exer­cice 2018 fait ap­pa­raître un ré­sul­tat ex­cé­den­taire de 14 600 €, pour que l’exer­cice suivant soit équi­li­bré, La Ba­lise se­ra dans l’obli­ga­tion de trou­ver des fi­nan­ce­ments sup­plé­men­taires, par le biais no­tam­ment de sub­ven­tions ou de mé­cé­nats.

« En 2019, nous al­lons re­lo­ger La Ba­lise à Ké­ran­don, grâce à la réalisation de tra­vaux d’élec­tri­ci­té », ont in­di­qué les res­pon­sables as­so­cia­tifs. Les ate­liers cou­ture et in­for­ma­tique vont pou­voir re­prendre les che­mins de Ker­ba­lise. Pour au­tant, le bien-être des ha­bi­tants de Ké­ran­don né­ces­site d’autres moyens. « Doit-on in­té­grer le centre so­cio­cul­tu­rel dans la mai­son des ser­vices au pu­blic que CCA met en place dans le quar­tier ? », se sont-ils in­ter­ro­gés. « Ou peut-on construire un lo­cal neuf dé­dié à l’ani­ma­tion ? » La ques­tion reste en sus­pens.

▼ Contact

Tél. 02 90 41 63 04.

Les fi­nances de La Ba­lise sont de nou­veau saines. La pré­si­dente, Catherine Re­nard, s’en est fé­li­ci­tée, ven­dre­di, lors de l’as­sem­blée gé­né­rale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.