Émoi et in­di­gna­tion dans une com­mune bre­tonne

Le Télégramme - Quimper - - LA UNE -

À l’oc­ca­sion de la date anniversaire de la nais­sance d’Hit­ler, un grou­pus­cule néonazi au­rait pré­vu un rassemblement, voire un concert, à Plé­lan-le-Grand. Ce qui sus­cite in­quié­tude et in­di­gna­tion dans cette pe­tite com­mune d’Ille-et-Vi­laine de quelque

3 900 ha­bi­tants.

L’an­nonce d’un rassemblement et d’un concert or­ga­ni­sés par un grou­pus­cule d’obé­dience néo­na­zie, à l’oc­ca­sion de la date anniversaire de la nais­sance d’Adolf Hit­ler, a mis en émoi la pe­tite com­mune de Plé­lan-leGrand (35).

À deux se­maines de la date anniversaire de la nais­sance d’Adolf Hit­ler, né le 20 avril 1889, un vent d’in­quié­tude souffle sur la com­mune de Plé­lan-leGrand (35), com­mune de 3 900 ha­bi­tants, si­tuée à une tren­taine de ki­lo­mètres au sud-ouest de Rennes. Ré­cem­ment im­plan­té à Ploër­mel (56), un grou­pus­cule d’obé­dience néo­na­zie y au­rait pré­vu l’or­ga­ni­sa­tion d’un rassemblement, voire d’un concert. Par­ti­cu­la­ri­té de la com­mune de Plé­lan-leGrand ? Au­cune, si ce n’est qu’elle est si­tuée à proxi­mi­té de la fo­rêt de Paim­pont, plus sou­vent ap­pe­lée fo­rêt de Bro­cé­liande.

« Au­cune autorisation »

À la mai­rie de Plé­lan-le-Grand, l’alerte don­née par le col­lec­tif an­ti­fas­ciste La Horde est prise très au sé­rieux. « Au­cune autorisation d’oc­cu­pa­tion de l’es­pace pu­blic n’a été don­née et le groupe d’or­ga­ni­sa­teurs n’a bien sûr pas sol­li­ci­té la col­lec­ti­vi­té préa­la­ble­ment », in­siste le maire, Murielle Dou­té-Bou­ton, dans un com­mu­ni­qué pu­blié dès ven­dre­di. « Au­cune salle com­mu­nale n’a été ré­ser­vée à cette fin, et s’il de­vait y avoir une de­mande, la ré­ponse se­ra non », tranche-t-elle.

La mu­ni­ci­pa­li­té tient à « condam­ner fer­me­ment les idées vé­hi­cu­lées par ce type d’or­ga­ni­sa­tion et ne sou­haite pas que la Ville de Plé­lan et ses ha­bi­tants soient as­so­ciés à cette idéo­lo­gie nau­séa­bonde », est-il in­di­qué sur la page Fa­ce­book de la com­mune qui tient à « ras­su­rer les ha­bi­tants sur sa vi­gi­lance ». Au bar du bourg, le su­jet ali­mente les conver­sa­tions de quelques clients. « Si c’est dé­jà sur les ré­seaux so­ciaux, ce n’est plus une ru­meur », com­mente la res­pon­sable de l’éta­blis­se­ment qui ajoute : « Les gens qui en parlent ne sont pas contents. Ce n’est pas le genre de per­sonnes que l’on a l’ha­bi­tude de voir par ici. »

Ap­pel à la vi­gi­lance

« Nous conseillons aux loueurs de grands gîtes ou pro­prié­taires de ter­rains d’être eux aus­si vi­gi­lants et de vé­ri­fier l’ori­gine des ré­ser­va­tions qui ont pu leur être de­man­dées pour le week-end du 20 avril, afin de ne pas avoir de mau­vaises sur­prises », pour­suit Murielle Dou­té-Bou­ton, qui sou­ligne la forte mo­bi­li­sa­tion ci­toyenne contre ce pro­jet.

« Nous sommes en étroite re­la­tion avec les ser­vices de la Sé­cu­ri­té in­té­rieure et la gen­dar­me­rie », a-t-elle pré­ci­sé, di­manche. « Les dé­lais sont très courts et l’em­bal­le­ment des ré­seaux so­ciaux nous oblige à ap­por­ter une ré­ponse ap­pro­priée au plus vite », estime-t-elle. À sa connais­sance, la com­mune n’a connu au­cun pré­cé­dent. L’élue se dit par ailleurs très vi­gi­lante sur les amal­games et les rac­cour­cis qui pour­raient cir­cu­ler au­tour de la fo­rêt de Bro­cé­liande.

Pro­fa­na­tion et croix gam­mées

Dans son nu­mé­ro de fé­vrier, le Men­suel de Rennes a rap­por­té qu’un nou­veau grou­pus­cule de l’ul­tra-droite bre­tonne, la Di­vi­sion na­tio­na­liste révolutionnaire (DNR) a or­ga­ni­sé, en oc­tobre der­nier, un rassemblement en fo­rêt de Bro­cé­liande. Se­lon le Men­suel, ce grou­pus­cule se se­rait im­plan­té à Ploër­mel (56), il y a quelques se­maines, à la fa­veur de l’ins­tal­la­tion ré­cente d’un de ses lea­ders. « Dif­fi­cile de ne pas faire le rap­pro­che­ment, mais je ne suis pas là pour faire des conjec­tures », com­mente so­bre­ment Murielle-Dou­té-Bou­ton. C’est pour­tant à Ploër­mel que cinq tombes ont été ta­guées de croix gam­mées, dans la nuit du 31 mars au 1er avril. Des pro­fa­na­tions inédites dans le sec­teur, qui in­ter­viennent après la dé­cou­verte, à Vannes cette fois, de tags an­ti­sé­mites et de croix gam­mées qui vi­saient la ro­man­cière Ch­ris­tine An­got, in­vi­tée du fes­ti­val Les Éman­ci­péés, en mars.

Se­lon les en­quê­teurs, « au­cun lien, à ce stade, ne peut être éta­bli entre ces dif­fé­rents faits » qui font l’ob­jet de pro­cé­dures dis­tinctes.

Pho­to Er­wan Mi­loux

Un grou­pus­cule d’ex­trême-droite a an­non­cé la te­nue d’un concert à Plé­lanle-Grand (35) : la mu­ni­ci­pa­li­té s’en in­quiète.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.