Ana­cle­to en dé­mons­tra­tion

Le Télégramme - Quimper - - SPORTS - Anne Pau­lou

Il y avait du beau monde à Mau­ron ce week-end pour la pre­mière manche du cham­pion­nat de France d’au­to­cross. À com­men­cer par Tho­mas Ana­cle­to, cham­pion d’Eu­rope en 201 2 qui a sur­vo­lé l’épreuve reine en super bug­gy, de­vant plus de 5 000 spec­ta­teurs.

Les 300 pi­lotes en­ga­gés à cette pre­mière manche du cham­pion­nat de France, tra­di­tion­nel­le­ment or­ga­ni­sée à Mau­ron, ont tout don­né sur le cir­cuit Mar­cel-Mou­li­neuf. Et au­tant dire qu’il va­lait mieux être en grande forme car la piste, dé­jà ré­pu­tée pour être très tech­nique, l’a été en­core plus avec la pluie tom­bée le sa­me­di après-mi­di et le di­manche ma­tin. Les pi­lotes ont dû jouer des bras pour con­trô­ler leur en­gin lan­cé à toute vi­tesse, of­frant au pas­sage de très belles em­poi­gnades et glis­sades. Par­fait pour le spec­tacle ! Pour la fi­nale en super bug­gy, point d’orgue de ce week-end, la ba­taille s’an­non­çait de toute beau­té entre le cham­pion de France en titre, Jérôme Ma­kh­louf, et le cham­pion d’Eu­rope 2012, Tho­mas Ana­cle­to, venu juste faire une pige. Ce der­nier a sur­vo­lé la fi­nale, me­née de bout en bout. « J’ai eu une super au­to ce week-end. Je ne vais pas faire le cham­pion­nat de France cette an­née, mais pour une pige, c’est co­ol ».

Pas de po­dium pour les lo­caux

Deuxième, Jérôme Ma­kh­louf avait lui aus­si le sou­rire. « Il va­lait mieux que ce soit Tho­mas de­vant et pas un autre ! Pour une pre­mière course, je suis content », com­men­tait le Lor­rain qui cou­rait avec son fils.

Deux pi­lotes de Mau­ron étaient qua­li­fiés pour cette fi­nale mais, ni Va­lé­ry Mou­li­neuf, ni Christophe Per­ri­chot n’ont été en me­sure de ti­tiller la tête de course. Ils ter­minent res­pec­ti­ve­ment 4e et 7e. Grosse dé­cep­tion aus­si pour Da­vid Méat qui a dû se conten­ter de la 7e place en fi­nale super sprint alors qu’il avait rem­por­té la de­mi-fi­nale. Pour­tant en pôle po­si­tion sur la grille de dé­part, le pi­lote mau­ron­nais n’a pas pris un bon dé­part et doit se conten­ter de cette 7e place alors que le cham­pion de France en titre, Loïc Maul­ny a pris le meilleur, adres­sant ain­si un mes­sage fort à ses concur­rents pour l’ob­ten­tion d’un deuxième titre consé­cu­tif. « Je suis très heureux car on a tra­vaillé tard le soir toute la se­maine pour pré­pa­rer la ma­chine. C’est ma­gni­fique de ga­gner à Mau­ron ».

Vic­toire de Le Moal

Si les lo­caux étaient forcément dé­çus de ne pas avoir dé­cro­ché un po­dium, une pi­lote bre­tonne pleu­rait de joie à l’ar­ri­vée de la fi­nale sprint girl. La Ca­rhai­sienne Na­tha­lie Le Moal a rem­por­té l’épreuve avec pa­nache. « J’avais dé­jà eu la chance de ga­gner une manche du cham­pion­nat de France en 2017. Là, je re­prends après une « pause bé­bé » et je suis super-contente de ga­gner ici. Je ne don­nais pour­tant pas cher de mes chances. Mais je pense que le choix d’une nou­velle mo­to­ri­sa­tion a porté ses fruits ». Les 5 000 spec­ta­teurs sont re­par­tis de Mau­ron les bottes pleines de boue mais contents d’avoir as­sis­té à cette pre­mière manche du cham­pion­nat de France.

▼ Les ré­sul­tats

Anne Pau­lou

Tho­mas Ana­cle­to, au centre, est le grand vain­queur de ce cham­pion­nat de France de Mau­ron.Pho­to

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.