Fi­nis­tère. L’amé­lio­ra­tion de la cou­ver­ture en té­lé­pho­nie mo­bile se pour­suit

Le Télégramme - Quimper - - BRETAGNE -

La té­lé­pho­nie mo­bile à Bot­meur, Saint-Thé­gon­nec, Loc-Egui­ner, Si­zun et Tré­gar­van, avant la fin de l’an­née 2019. À Bras­parts, Han­vec, Ir­vil­lac, La Mar­tyre, Le Tré­hou, Lo­pé­rec, Pleyben, Saint-Eloi et Saint-Ur­bain, avant la fin 2020. Et à Gui­maëc, Plou­gas­nou et Saint-Jean-du-Doigt pour le dé­but de l’an­née 2021. Telles sont les zones prio­ri­taire à cou­vrir dans le Fi­nis­tère. L’équipe-pro­jet dé­par­te­men­tale, pré­si­dée par la sous-pré­fète de Châ­teau­lin, Anne Ta­gand, réunis­sant l’État, le conseil ré­gio­nal, le conseil dé­par­te­men­tal, les col­lec­ti­vi­tés et les opé­ra­teurs de té­lé­pho­nie, les a pro­po­sées au pré­fet de Ré­gion et à l’Ar­cep (Au­to­ri­té de ré­gu­la­tion des com­mu­ni­ca­tions élec­tro­niques et des Postes). Le pre­mier groupe de com­munes est is­su des an­ciens pro­grammes de ré­sorp­tion des zones blanches, pour y rendre ef­fec­tif l’ac­cès à la té­lé­pho­nie mo­bile d’ici à la fin de l’an­née 2019.

Les com­munes du deuxième groupe ont été re­te­nues par ar­rê­té du 21 dé­cembre 2018 et bé­né­fi­cie­ront d’un ac­cès à la té­lé­pho­nie mo­bile (4G) dans un dé­lai maxi­mum de 24 mois. Les com­munes du troi­sième groupe ont été re­te­nues par ar­rê­té du 21 mars 2019. L’opé­ra­teur dé­si­gné dis­pose d’un dé­lai maxi­mum de 24 mois pour construire et mettre en ser­vice le site mo­bile. Une deuxième liste de zones est ac­tuel­le­ment sou­mise à consul­ta­tion du pu­blic et pour­rait concer­ner trois com­munes sup­plé­men­taires, à sa­voir Bren­ni­lis, Pleyben et Lo­quef­fret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.