Pour­quoi iso­ler le plancher bas d’une mai­son

Le Télégramme - Quimper - - L’IMMOBILIER -

Le plancher bas d’une mai­son sé­pare le rez-de-chaus­sée d’un lo­cal ou d’un es­pace non chauf­fé si­tué au sous­sol (ga­rage, cave, vide sa­ni­taire). Un plancher bas non iso­lé peut être la cause de re­mon­tées d’air froid et d’hu­mi­di­té. Il existe pour­tant une so­lu­tion ef­fi­cace et éco­no­mique pour amé­lio­rer le confort ther­mique des pièces si­tuées au-des­sus des es­paces non chauf­fés. En iso­lant les plan­chers bas, en plus des éco­no­mies d’éner­gies, on gagne en confort et en bien-être. Ce­la de­vient un plai­sir de mar­cher pieds nus sans res­sen­tir de sen­sa­tion de froid.

Les avan­tages

Tout comme la toi­ture, les combles et les murs, les plan­chers bas re­pré­sentent une source im­por­tante de dé­per­di­tion de cha­leur, qui os­cille entre 7 et 10%. Cette mau­vaise iso­la­tion est sy­no­nyme de re­mon­tés d’air froid, d’hu­mi­di­té et pour les ha­bi­tants de la mai­son : d’in­con­fort au quo­ti­dien ! Ain­si, pour faire des éco­no­mies d’éner­gie et ga­gner en confort de vie, ces tra­vaux de ré­no­va­tion sont es­sen­tiels. De plus, ces tra­vaux d’amé­lio­ra­tion sont éli­gibles au cré­dit d’im­pôt si le co­ef­fi­cient ther­mique est su­pé­rieur à 3m²K/W. Il est éga­le­ment pos­sible de bé­né­fi­cier en plus d’une prime éner­gie, dé­duite du mon­tant des tra­vaux (se ren­sei­gner au­près de l’en­tre­prise qui fait les tra­vaux).

Com­ment pro­cé­der ?

Deux so­lu­tions sont pos­sibles pour iso­ler cette par­tie de la mai­son en ré­no­va­tion : l’iso­la­tion par le des­sus ou par le des­sous du plancher. La 1ère tech­nique, la plus oné­reuse et la plus com­pli­quée, exige la dé­mo­li­tion du sol exis­tant puis la re­créa­tion d’un sol per­for­mant. La 2nd tech­nique, par le des­sous de la dalle quand c’est pos­sible, est aus­si éco­no­mique que pratique. Là, on ne touche pas aux ma­té­riaux consti­tu­tifs du sol. La tech­nique consiste soit à ap­pli­quer des pan­neaux d’iso­lant, soit à le pro­je­ter au pla­fond. Ce type de ré­no­va­tion est pré­co­ni­sé aus­si bien sous un plancher en bois qu’un plancher en bé­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.