Ca­ran­tec. Pro­jet de pou­lailler : le cor­beau dé­mas­qué

Le Télégramme - Quimper - - BRETAGNE - Gwen­dal Ha­meu­ry

Le cor­beau qui adres­sait de­puis des mois des lettres à ca­rac­tère dif­fa­ma­toire aux por­teurs du pro­jet de pou­lailler en plein air de Ker­lou­quet, à Ca­ran­tec (29), a été iden­ti­fié par les gen­darmes. Il s’agit d’un re­trai­té ha­bi­tant la com­mune. Des pour­suites pour­raient être en­ga­gées.

De­puis que Serge et Guillaume Le Bian ont an­non­cé leur in­ten­tion de créer à Ker­lou­quet un pou­lailler en plein air de 30 000 poules pon­deuses, un cli­mat dé­lé­tère règne à Ca­ran­tec. Et les ten­ta­tives de conci­lia­tion n’y ont rien chan­gé. D’un cô­té, les dé­fen­seurs du pro­jet. De l’autre, des op­po­sants clai­re­ment iden­ti­fiés, qui ont dé­po­sé des re­cours. Et au mi­lieu, des per­sonnes qui, der­rière leurs écrans d’or­di­na­teurs, se lâchent sur les ré­seaux so­ciaux à tra­vers des at­taques et des me­naces à peine voi­lées.

Sur­tout, de­puis sep­tembre 2018, la fa­mille Le Bian re­ce­vait ré­gu­liè­re­ment des lettres ano­nymes pour le moins sa­lées. À tel point qu’elle a dé­po­sé plainte, le 23 fé­vrier, au­près de la gen­dar­me­rie. Dès lors, une en­quête a été me­née afin de dé­mas­quer le cor­beau. Et fin mars, des élé­ments nou­veaux ont per­mis de l’iden­ti­fier, nous confirme une source proche du dos­sier. Convo­qué à la gen­dar­me­rie dans la fou­lée, un re­trai­té ca­ran­té­cois au­rait re­con­nu, lors de son au­di­tion, être l’au­teur des­dites lettres. Cer­tains de ces cour­riers pou­vant être consi­dé­rés, au re­gard de la loi, comme de la dif­fa­ma­tion, les mi­li­taires ont fait suivre le dos­sier au par­quet de Brest, qui dé­ci­de­ra dans les pro­chaines se­maines s’il convient de pour­suivre l’in­frac­tion. Nul ne sait si ce cor­beau fait ou non par­tie du col­lec­tif d’op­po­sants Ca­ran­tec pour tous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.