Con­seil. « Ça va être com­pli­qué cette an­née »

Le Télégramme - Quimper - - FOUESNANT -

Con­seil mu­ni­ci­pal sous ten­sion, mar­di. Bi­lan de la soi­rée : pas de hausse des taux d’im­po­si­tion, un em­prunt consé­quent en­vi­sa­gé en cours d’an­née et une prise de bec concer­nant l’at­tri­bu­tion des sub­ven­tions.

Mar­di soir, l’am­biance était as­sez élec­trique au con­seil mu­ni­ci­pal, axé sur le bud­get et les sub­ven­tions. Le seul point qui a mis d’ac­cord tous les élus a été le vote des taux d’im­po­si­tion, qui n’ont pas aug­men­té par rap­port à l’an der­nier : une taxe d’ha­bi­ta­tion de 14,42 %, une taxe fon­cière bâ­ti de 16,10 % et une taxe fon­cière non bâ­ti de 44,86 %.

Un em­prunt de 650 000 € en­vi­sa­gé en cours d’an­née

« Ça va être com­pli­qué cette an­née », a lâ­ché le maire, Gil­das Gic­quel, an­non­çant d’en­trée la cou­leur. La sec­tion de fonc­tion­ne­ment du bud­get pri­mi­tif est équi­li­brée à la somme de 2 062 434 €. Au ni­veau des dé­penses, fi­gurent, entre autres, des charges de per­son­nel de 664 100 € et au ni­veau des re­cettes, 1 114 018 € d’im­pôts et taxes, ain­si que 404 762 € de do­ta­tions et sub­ven­tions (dont 253 471 € de do­ta­tion globale de fonc­tion­ne­ment, en hausse de 0,52 % par rap­port à l’an der­nier). Cette sec­tion a été vo­tée à l’unanimité.

Pour ce qui est de la sec­tion d’in­ves­tis­se­ment, outre la construc­tion de la salle mul­ti­fonc­tions, sont éga­le­ment pré­vus des tra­vaux d’iso­la­tion de la mai­rie - un « vrai gouffre au ni­veau du chauf­fage »-, di­vers tra­vaux, l’achat de ma­té­riel (dont un nou­veau ca­mion) pour les ser­vices com­mu­naux, la ré­fec­tion d’un des terrains de ten­nis et le nettoyage du se­cond, la voi­rie… « Nous n’avons pas en­core re­çu toutes les sub­ven­tions de­man­dées, mais il va nous manquer de l’argent pour clore le bud­get. Nous al­lons sû­re­ment devoir em­prun­ter en­vi­ron 650 000 € dans l’an­née », a ex­pli­qué l’édile. La sec­tion d’in­ves­tis­se­ment, équi­li­brée à la somme de 1 203 506 €, a été vo­tée à la ma­jo­ri­té avec une abs­ten­tion.

Sub­ven­tions : le ton monte

Le maire a pro­cé­dé à la lec­ture des sub­ven­tions 2019 : 300 € à l’in­ter­as­so­cia­tions, 400 € aux Amis du vieux Goues­nac’h, 850 € pour l’ASL, 820 € pour le ju­me­lage, 2 500 € au FC Odet, 1 000 € au co­mi­té d’ani­ma­tion, 500 € aux Ga­lac­tics, 370 € à Mi­cro­ma­niac, 380 € à la Yole, 2 624 € à l’Ogec, 475 € aux Amis des jar­dins, 4 955 € à la bi­blio­thèque, 120 € à la Fnaca, 65 € à l’ath­lé­tisme foues­nan­tais, 65 € au club de bas­ket de Pleu­ven, 400 € à la SNSM, 50 € à la pré­ven­tion rou­tière, 50 € au Co­mi­té dé­par­te­men­tal du Fi­nis­tère du prix de la ré­sis­tance, et 250 € à l’as­so­cia­tion Pa­ki­gan­gay.

Au­rore Bo­zec-Quéf­fe­lec, membre de l’op­po­si­tion, s’est éton­née de ne pas y re­trou­ver la sub­ven­tion à l’école pu­blique. Le maire a ré­pon­du que la même somme (32 € par élève) se­rait ver­sée mais que la sub­ven­tion voyage était sup­pri­mée. Une an­nonce qui a fait bon­dir la conseillère. « De­puis des an­nées, vous pri­vi­lé­giez l’école pri­vée. Vous avez pris en grippe l’école pu­blique, d’où ces décisions ! ». « Je n’ai rien contre l’école pu­blique, bien au contraire, s’est dé­fen­du Gil­das Gic­quel. La preuve, nous avons fait des tra­vaux, ac­cor­dé une somme d’argent à une en­sei­gnante… ». S’en sont sui­vis des échanges as­sez vifs entre le maire et la conseillère. La sub­ven­tion ac­cor­dée à la bi­blio­thèque a aus­si in­ter­pel­lé Au­rore Bo­zec-Quéf­fe­lec. « J’ai étu­dié le rap­port d’ac­ti­vi­té de la bi­blio­thèque et j’ai consta­té une baisse des abon­nés. Or, vous lui at­tri­buez 4 955 € de sub­ven­tion ». « Vous avez ou­blié de comp­ta­bi­li­ser les ré­abon­ne­ments. De plus les livres coûtent très cher », a ré­pon­du l’édile.

La sub­ven­tion ex­cep­tion­nelle de 900 €, de­man­dée par l’ASL pour ses qua­rante ans, a éga­le­ment sus­ci­té le dé­bat. Beau­coup sou­hai­taient sa­voir à quoi pou­vait être des­ti­née une telle somme. C’est Jé­rôme Pa­tier, de l’op­po­si­tion, qui a dé­fen­du la cause de l’as­so­cia­tion. Il a fi­na­le­ment été dé­ci­dé de lui at­tri­buer 450 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.