Un sys­tème à re­voir ?

Le Télégramme - Quimper - - LE FAIT DU JOUR - Vu par Mar­tin Vau­goude

Re­pré­sen­tant, en moyenne, 15 % des res­sources de fonc­tion­ne­ment des com­munes, la do­ta­tion globale de fonc­tion­ne­ment (DGF) est de­ve­nue l’un des sym­boles des re­la­tions dif­fi­ciles entre l’État et les élus lo­caux. La com­mu­ni­ca­tion des chiffres 2019, que nous pré­sen­tons dans ce dos­sier, ne de­vrait pas contri­buer à dé­tendre l’at­mo­sphère. Certes, l’en­ve­loppe globale ver­sée par l’État est stable. Mais le gou­ver­ne­ment a choi­si de ren­for­cer les mé­ca­nismes de pé­réqua­tion, qui fa­vo­risent les ter­ri­toires pauvres ou iso­lés. Ré­sul­tat des courses : des col­lec­ti­vi­tés y gagnent quand d’autres y perdent. Par­fois beau­coup et bru­ta­le­ment. Com­ment s’en sort la Bre­tagne ? Glo­ba­le­ment bien : notre ré­gion fai­sant par­tie de celles qui sont le mieux ser­vies (+1,9 % en 2019). Mal­gré ce­la, les baisses sont évi­dem­ment mal res­sen­ties par celles et ceux qui les su­bissent. D’au­tant qu’elles in­ter­viennent au terme d’un man­dat que nombre d’élus lo­caux ont trou­vé usant. Dans un contexte bud­gé­taire ten­du, la difficulté à comprendre le pour­quoi du com­ment des hausses et des baisses, faute d’ex­pli­ca­tion par les ser­vices de l’État, peut s’avé­rer mi­nant. Faut-il, pour au­tant, tout ré­for­mer, au risque de créer d’autres dés­équi­libres, d’autres in­jus­tices ? Avec ce tra­vail, qui trouve toute sa pro­fon­deur sur notre site internet, nous es­pé­rons contri­buer à éclai­rer tous ceux qui s’in­té­ressent au fonc­tion­ne­ment de notre démocratie lo­cale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.