Pé­do­phi­lie. Benoît XVI fait un lien avec la ré­vo­lu­tion des an­nées 60

Le Télégramme - Quimper - - MONDE & FRANCE -

Le pape émé­rite Benoît XVI ex­plique les scan­dales de pé­do­phi­lie du cler­gé par la ré­vo­lu­tion sexuelle des an­nées 60, des idées théo­lo­giques nou­velles, ain­si que l’ef­fon­dre­ment en Oc­ci­dent de la foi, dans une ana­lyse ren­due pu­blique, jeu­di. « La ré­vo­lu­tion de 1968 s’est bat­tue pour une com­plète li­ber­té sexuelle, qui n’ad­met­tait plus de normes », sou­ligne-t-il, dans un texte pu­blié dans « Kle­rus­blatt », men­suel ba­va­rois des­ti­né au cler­gé. « La pé­do­phi­lie a alors éga­le­ment été diag­nos­ti­quée comme per­mise et ap­pro­priée », ajoute-t-il. Ce texte a fait l’ef­fet d’une pe­tite bombe chez cer­tains théo­lo­giens ou pour des vic­times d’abus sexuels. Le théo­lo­gien amé­ri­cain Brian Fla­na­gan juge, par exemple, que le lien que Benoît XVI fait avec les an­nées 60 consti­tue « une ex­pli­ca­tion fausse et em­bar­ras­sante ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.