Consom­ma­tion. An­née « re­cord » pour les ventes de glaces

Le Télégramme - Quimper - - ÉCONOMIE -

Por­tée par des pro­duits in­no­vants et les for­mats mi­ni, la consom­ma­tion de glaces en France a aug­men­té de 7 % en 2018, se­lon l’As­so­cia­tion des en­tre­prises des glaces, évo­quant une « an­née re­cord ».

« 2018 a été une an­née phare, ex­cep­tion­nelle pour la glace », se fé­li­cite Syl­vie Gal­liaerde, pré­si­dente de l’As­so­cia­tion des en­tre­prises des glaces, sou­li­gnant que la glace est la ca­té­go­rie ayant connu la plus forte crois­sance de la grande dis­tri­bu­tion. Quelque 237,8 mil­lions de litres de glace ont été ven­dus en 2018 pour un chiffre d’af­faires de 1,180 milliard d’euros contre 223,3 mil­lions l’an­née pré­cé­dente et un chiffre d’af­faires de 1,08 milliard d’euros. Ces chiffres cor­res­pondent à une aug­men­ta­tion de 6,3 % en vo­lume et de 8,4 % en va­leur. « On a en­core plus d’ache­teurs et qui achètent plus sou­vent », a dé­taillé Sé­bas­tien Monard, du cabinet Niel­sen, ayant réa­li­sé le bi­lan 2018 du mar­ché en grande et moyenne sur­faces. Quelque 84,7 % des foyers ont ache­té une glace au moins une fois dans l’an­née, soit un budget an­nuel moyen de 46,60 € et une progression de 3 € par rap­port à 2017.

58 nou­veaux pro­duits ont été lan­cés en 2018

Du cô­té des cir­cuits de dis­tri­bu­tion, les hy­per­mar­chés et su­per­mar­chés do­minent tou­jours (75 % du chiffre d’af­faires) mais le drive en­re­gistre une forte progression (+15 % en va­leur sur l’an­née).

Les en­tre­prises ont mi­ni­mi­sé l’im­por­tance du fac­teur « mé­téo » pour ex­pli­quer la crois­sance des ventes, pré­fé­rant mettre en va­leur la créa­ti­vi­té du sec­teur. Les in­no­va­tions ont pe­sé 14,8 % du chiffre d’af­faires en 2018. Au to­tal, 58 nou­veaux pro­duits ont été lan­cés en 2018 pour un chiffre d’af­faires de 74,7 mil­lions d’euros (+10 %).

Les for­mats mi­ni, en cônes, bâ­ton­nets ou bacs, sont les plus créa­teurs de crois­sance, avec une progression de 23,3 % du CA en un an. Cette ten­dance est en adé­qua­tion avec les « nou­veaux be­soins de consom­ma­tion », se­lon les fa­bri­cants qui sou­lignent la mul­ti­pli­ca­tion des mo­ments de « sna­cking » comme l’après-dî­ner.

Le mar­ché du ve­gan et du bio en ex­pan­sion

Si les se­niors achètent tou­jours plus de glaces, les en­tre­prises ont en­core du mal à conqué­rir les moins de 35 ans en quête de « nou­velles ex­pé­riences sen­so­rielles » « ins­ta­gram­mables », se­lon les fa­bri­cants.

« Le consom­ma­teur est plus aven­tu­rier, plus cu­rieux, sur­tout les jeunes », ob­serve So­phie de Rey­nal, di­rec­trice mar­ke­ting de l’agence de conseil Nu­tri, pre­nant l’exemple de nou­velles sa­veurs comme la « glace tar­ti­flette », ex­pé­ri­men­tée par un glacier.

Pour l’ave­nir, les en­tre­prises misent sur le mar­ché en ex­pan­sion du ve­gan et du bio pour ré­pondre à l’en­vie du « man­ger mieux » des consom­ma­teurs et comptent re­le­ver le dé­fi de mieux ré­par­tir les ventes sur l’an­née avec de nou­veaux pro­duits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.