Bosch. Une marche pour défendre le die­sel

Le Télégramme - Quimper - - ÉCONOMIE -

Le die­sel n’a plus la cote et c’est tout le dé­par­te­ment de l’Avey­ron qui re­tient son souffle. Une grande marche pour la dé­fense de la fi­lière est or­ga­ni­sée, sa­me­di, à Onet-le-Châ­teau, où se trouve un site Bosch en difficulté. « Si Bosch dis­pa­rais­sait, l’im­pact se­rait, pour l’Avey­ron, comme si on sup­pri­mait Air­bus en Haute-Ga­ronne », ré­sume Jean-Philippe Ke­ros­lian, le maire (DVD) d’Onet-le-Châ­teau. « En dix ans, le site est pas­sé de 2 300 à 1 600 sa­la­riés, soit 700 em­plois de per­dus », rap­pelle Da­vid Gis­tau, le se­cré­taire de l’UD CGT, l’un des or­ga­ni­sa­teurs de la ma­ni­fes­ta­tion. Ré­sul­tat, une vé­ri­table « union sa­crée » s’est créée ces der­niers mois pour défendre cette « in­dus­trie vi­tale ».

Pho­to AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.