Ru­dy Go­bert : « Je veux marquer l’his­toire »

Le Télégramme - Quimper - - SPORTS -

Le pi­vot fran­çais d’Utah Ru­dy Go­bert n’a ja­mais fait mys­tère de ses grandes am­bi­tions : avant le dé­but des playoffs sa­me­di, le meilleur dé­fen­seur en titre a rap­pe­lé qu’il « vi­sait le titre NBA » avec le Jazz.

> Vous avez dis­pu­té 81 des 82 matchs de sai­son ré­gu­lière et fi­ni avec vos meilleures sta­tis­tiques de­puis vos dé­buts. Ce sont des mo­tifs de fier­té ?

C’est une grande sa­tis­fac­tion, j’ai tra­vaillé très dur cet été pour me ren­for­cer phy­si­que­ment. L’an­née der­nière, j’avais eu des bles­sures avec des joueurs qui me tom­baient sur les ge­noux par exemple, ce­la avait ra­len­ti un peu ma sai­son. Mais cette an­née, j’ai eu la chance de jouer tous les matchs sauf le der­nier. J’ai la chance d’être en forme pour les play-offs. Je sens que je suis meilleur que ja­mais, je conti­nue de pro­gres­ser chaque an­née, c’était une bonne sai­son ré­gu­lière, in­di­vi­duel­le­ment et col­lec­ti­ve­ment.

> Au 1er tour, vous retrouvez Hous­ton qui vous avait éli­mi­né en de­mi-fi­nales de confé­rence la sai­son der­nière (4-1)...

Si on veut al­ler là où on veut al­ler, il fau­dra pas­ser par les gros et les battre. Hous­ton, c’est Ch­ris Paul, c’est James Har­den, c’est Clint Ca­pe­la, une équipe avec un style par­ti­cu­lier qui, sur la deuxième par­tie de sai­son, est pour moi l’une des trois meilleures équipes avec nous et Gol­den State. On vise le titre, la route est longue, mais on sait qu’on a les clefs en mains. Il faut prendre les matchs les uns après les autres. Si on fait ça, je pense qu’on se­ra dans la bonne di­rec­tion. L’équipe est plus mûre que l’an der­nier. On avait per­du contre Hous­ton, mais on sait comment ils jouent, ce qu’on doit mieux faire pour les battre.

> Vous êtes bien par­ti pour rem­por­ter le tro­phée de meilleur dé­fen­seur pour la deuxième an­née consé­cu­tive, c’est im­por­tant ?

Bien sûr, je prends beau­coup de fier­té à être le meilleur dé­fen­seur du monde pour mon équipe, c’est une ré­com­pense qui reste mar­quée. Marquer l’his­toire, c’est vrai­ment quelque chose que je veux faire, mais ce n’est pos­sible que si on fait une bonne sai­son avec l’équipe. Ga­gner en tant qu’équipe, marquer l’his­toire en tant qu’équipe, c’est le sum­mum. Mais avoir des ré­com­penses in­di­vi­duelles, ce­la montre aus­si que tu marques ton sport d’une ma­nière im­por­tante.

Pho­to EPA

Ru­dy Go­bert et le Jazz ont de sé­rieux atouts pour dé­cro­cher le titre NBA cette sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.