Quand la voi­ture de­vient un luxe

Chaque an­née, l’Au­to­mo­bile Club fait pa­raître le budget moyen an­nuel d’un au­to­mo­bi­liste en France. Sans sur­prise, ce montant ne cesse de s’en­vo­ler. Tour d’ho­ri­zon de ce budget au­to­mo­bile si gourmand.

Le Télégramme - Quimper - - AUTOMOBILE -

Achat du vé­hi­cule, carte grise, as­su­rances, car­bu­rant, sta­tion­ne­ment, péage, en­tre­tien, ré­vi­sions et main d’oeuvre, sans comp­ter les éven­tuelles contra­ven­tions : le budget au­to­mo­bile peut vite s’en­vo­ler pour tout pro­prié­taire d’une voi­ture. La plu­part de ces postes ac­cu­sant une hausse ré­gu­lière de leurs ta­rifs, l’ad­di­tion pré­sen­tée à l’au­to­mo­bi­liste de­vient de plus en plus sa­lée chaque an­née. De­puis 1987, le « Budget de l’au­to­mo­bi­liste fran­çais » pu­blié par L’Au­to­mo­bile Club As­so­cia­tion, com­pile tous FHV SRVWHV DÀQ GH GUHVVHU XQH SKR­to­gra­phie des dé­penses moyennes ef­fec­tuées par un au­to­mo­bi­liste « type » au cours de toute l’an­née SUpFpGHQWH 4XDWUH SURÀOV VRQW SUp­sen­tés se­lon que l’au­to­mo­bi­liste uti­lise un vé­hi­cule es­sence, die­sel, hy­bride ou low-cost. Pour le mo­dèle es­sence, la Re­nault Clio IV a été re­te­nue comme vé­hi­cule de ré­fé­rence alors que le die­sel est re­pré­sen­té par la Peu­geot 308 HDI. La Toyota Prius Hy­brid et la Da­cia Lo­gan die­sel in­carnent les deux autres ca­té­go­ries.

En 2018, l’en­quête ré­vèle une forte hausse du budget an­nuel moyen de 12,7% (à 6 833 euros) sur son prin­ci­pal mo­dèle éta­lon, la Clio es­sence, voi­ture la plus ven­due en France. Le constat est le même avec la com­pacte die­sel 3HXJHRW TXL DIÀFKH XQH KDXVVH du budget su­pé­rieur à 10% en un an, à 9 476 euros. En re­vanche, les nou­velles mo­to­ri­sa­tions dé­montrent tout OHXU LQWpUrW ÀQDQFLHU 'DQV OD FDWpJR­rie des fa­mi­liales hybrides, la Toyota Prius a vu son budget bais­ser de 1%, à 9 794 euros, grâce à une belle cote de re­vente. Chez les low-cost, le budget d’un pro­prié­taire de Da­cia Lo­gan die­sel est res­té stable (+0,3%) à 4 927 euros.

Dans le dé­tail

L’étude met en lu­mière deux rai­sons prin­ci­pales à cette hausse plus forte qu’à l’ac­cou­tu­mée. Les prix des car­bu­rants à la pompe, hors taxes, se sont en­vo­lés de 15,4% pour le SP95 et de 22,5% pour le ga­zole. Il faut y ajou­ter des taxes pé­tro­lières en hausses res­pec­tives de 6 et 12,9%. Dans le même temps, les ache­teurs de voi­tures neuves se sont fait plai­sir en op­tant pour des mo­dèles de plus en plus onéreux. Les construc­teurs n’y sont pour rien, les prix ca­ta­logue des vé­hi­cules de ré­fé­rence étant res­tés stables d’une an­née sur l’autre (de 0 à +1,1% se­lon les mo­dèles). En re­vanche, les FOLHQWV RQW RSWp SRXU GHV ÀQLWLRQV QRX­velles et su­pé­rieures, mieux équi­pées et donc plus chères de 11 à 16% sur un an.

D’autres pro­duits et ser­vices ont afÀFKp HX[ DXVVL GHV DXJPHQWDWLRQV VXSpULHXUHV j O·LQÁDWLRQ j l’image des dé­penses d’en­tre­tien (+3,4 à 3,8% se­lon les marques) et des primes d’as­su­rance (+2,5%). Le péage et le ga­rage n’ont pro­gres­sé de leur cô­té que de 1,36 et 1,54%.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.