EDF. L’Ély­sée lance la re­na­tio­na­li­sa­tion par­tielle du groupe

Le Télégramme - Quimper - - ÉCONOMIE -

Les ac­ti­vi­tés nu­cléaires du groupe EDF vont-elles être re­na­tio­na­li­sées ? Se­lon nos confrères du Pa­ri­sien, cette piste est en bonne voie. Elle ré­pond à la de­mande d’Em­ma­nuel Ma­cron qui avait an­non­cé que l’État al­lait ré­flé­chir au ren­for­ce­ment de sa par­ti­ci­pa­tion au ca­pi­tal d’EDF afin de ré­duire les risques par­ti­cu­liers de l’ac­ti­vi­té nu­cléaire. Ce projet, bap­ti­sé « Her­cule », se­rait lan­cé, se­lon le Pa­ri­sien, le 28 mai, avec la réunion du co­mi­té de la stra­té­gie de son con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion. Reste la lourde fac­ture qu’une re­na­tio­na­li­sa­tion du nu­cléaire pour­rait re­pré­sen­ter : re­ti­rer 15 % de ca­pi­tal qui sont en bourse par le biais d’une offre pu­blique de re­trait (OPR) coû­te­rait à l’État entre 6 à 8 mil­liards d’eu­ros.

Pho­to Claude Prigent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.