Lar­mor-Ba­den. L’ex­ten­sion du cam­ping contes­tée de­vant le Con­seil d’État

Le Télégramme - Quimper - - BRETAGNE -

comme ano­dins, les tra­vaux de mo­der­ni­sa­tion du ter­rain de cam­ping de Lar­mor-Ba­den (56) s’avèrent un peu plus com­plexes et dé­ran­geants que pré­vu, du moins pour un couple de ri­ve­rains. Lors d’un pre­mier re­cours, en 2016, ils avaient ob­te­nu gain de cause au­près du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Rennes. Les per­mis de construire ac­cor­dés en 2014 par le maire de Lar­mor-Ba­den à la so­cié­té Ker Eden (qui ex­ploite le cam­ping), avaient ain­si été an­nu­lés, puis ré­ha­bi­li­tés par la cour ad­mi­nis­tra­tive d’ap­pel de Nantes.

Le per­mis de construire contes­té pré­voit la construc­tion d’un bâ­ti­ment d’ac­cueil, d’un en­semble sa­ni­taire et d’une pis­cine. Sou­cieux de li­mi­ter les re­cours contre les construc­tions et ex­ten­sions, le lé­gis­la­teur a pris soin de pré­ci­ser, il y a peu, qu’il ap­par­tient « au re­qué­rant de pré­ci­ser l’at­teinte qu’il in­voque pour jus­ti­fier d’un in­té­rêt lui don­nant qua­li­té pour agir ».

« Nui­sances vi­suelles, ol­fac­tives et so­nores »

C’est au nom de ce prin­cipe que le couple s’est pré­va­lu de « sa qua­li­té de voi­sin im­mé­diat et des nui­sances vi­suelles, ol­fac­tives et so­nores que leur pro­cu­re­rait la construc­tion d’une pis­cine et de deux bâ­ti­ments ». Si les ma­gis­trats nan­tais ont re­to­qué cet ar­gu­ment, le rap­por­teur pu­blic du Con­seil d’État a, lui, clai­re­ment in­di­qué, lun­di der­nier, que « la proxi­mi­té réelle des fu­tures ex­ten­sions sau­taient aux yeux des ri­ve­rains, et que la créa­tion d’une pis­cine était de na­ture à aug­men­ter sub­stan­tiel­le­ment la fré­quen­ta­tion du cam­ping », concluant, par la même, à l’an­nu­la­tion de l’ar­rêt de la cour d’ap­pel et à un ren­voi du dos­sier de­vant la­dite cour pour une lec­ture cor­ri­gée. Dé­ci­sion dans les pro­chaines se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.