Pan­da­roo au Fin­ne­gans

Le Télégramme - Quimper - - QUIMPER. PRATIQUE -

Après avoir of­fi­cié avec deux groupes lo­caux : End­less, puis Cor­beaux, le Quim­pé­rois Mickaël Po­chet part en tour­née pen­dant une se­maine dans l’ouest de la France avec son pro­jet so­lo « Pan­da­roo ». Il se­ra au Fin­ne­gans di­manche à par­tir de 18 h. « J’avais en­vie de me re­trou­ver dans quelque chose de plus per­son­nel, plus épu­ré », ex­plique-t-il. Ac­com­pa­gné de sa gui­tare acous­tique, il in­ter­prète ses propres textes, dans un uni­vers folk rock plu­tôt sombre. « C’est là-des­sus que je suis le plus à l’aise : je tire prin­ci­pa­le­ment mes in­fluences de films ou de livres, ce sont des choses qui me nour­rissent. Je sais ce que j’ai en­vie de faire : que le spec­ta­teur res­sente des émo­tions », dé­crypte le tren­te­naire. Après une pre­mière tour­née à la fin de l’an­née der­nière, l’ar­tiste a dé­ci­dé de re­tra­vailler le choix de ses mor­ceaux, en en­le­vant dé­li­bé­ré­ment cer­tains, en ajou­tant d’autres. « Je veux les es­sayer en con­cert, les tes­ter, voir s’ils fonc­tionnent, s’ils touchent les gens », sou­ligne-t-il. Cer­tains textes ont été ré­écrits jus­qu’à quatre ou cinq fois. Au to­tal, 45 mn de mu­sique avec sept ou huit mor­ceaux per­son­nels et deux re­prises. Tout au long de sa tour­née, il se­ra ac­com­pa­gné du groupe poi­te­vin Ro­za, avec qui il s’est lié d’ami­tié. « Ce pro­jet so­lo en acous­tique me tient à coeur, mais j’ai aus­si dans un coin de la tête de re­prendre le rock en groupe : je cherche ac­tuel­le­ment un bas­siste ou et bat­teur », glisse Mickaël Po­chet, comme on lance un ap­pel du pied.

▼ Pra­tique

Di­manche 21 avril, au bar Le Fin­ne­gans, à par­tir de 18 h. Gra­tuit. Contact et in­for­ma­tions sur la page Fa­ce­book : Pan­da­roo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.