Cam­pe­naerts éclipse Wig­gins

Mieux que Brad­ley Wig­gins ! Vic­tor Cam­pe­naerts, le Belge cham­pion d’Eu­rope du contre-la-montre, a por­té le re­cord de l’heure au-de­là des 55 ki­lo­mètres, mar­di, sur la piste du vé­lo­drome mexi­cain d’Aguas­ca­lientes, avec 55,089 ki­lo­mètres ! En près d’un de­mi-

Le Télégramme - Quimper - - SPORTS -

L’al­ti­tude ai­dant, puisque le Bi­cen­te­na­rio d’Aguas­ca­lientes est si­tué à plus de 1 800 mètres, Cam­pe­naerts a amé­lio­ré de 563 mètres la per­for­mance de Wig­gins, réa­li­sée au ni­veau de la mer en 2015. L’An­ver­sois, qui avait soigneusement pla­ni­fié la ten­ta­tive, a rou­lé dans le si­lence. A l’op­po­sé de l’am­biance sur­vol­tée de Londres où Wig­gins avait réa­li­sé sa per­for­mance.

Fou de joie

«C’est le point culmi­nant de ma car­rière, a es­ti­mé le nou­veau dé­ten­teur. Ce­la le res­te­ra peut-être. Les mé­dias par­laient de la barre ma­gique des 55 ki­lo­mètres. J’en rêvais aus­si. Je suis fou de joie», a ajou­té le Belge. «Quand je re­garde le pal­ma­rès, il n’y a presque que des grands noms. C’était très dur mais j’ai réus­si». Pour réus­sir son re­cord, Cam­pe­naerts a em­ployé un bra­quet plus im­por­tant que ce­lui de Wig­gins (58x14). Faute de pou­voir tour­ner les jambes aus­si vite que le pis­tard bri­tan­nique (105 tours/mi­nute), il a joué sur une pro­gres­sion plus im­por­tante à chaque tour de pé­dale.

Ar­ri­vé au Bi­cen­te­na­rio quelque deux heures avant le dé­but de sa ten­ta­tive, il a sui­vi en­suite un pro­to­cole pré­cis d’échauf­fe­ment. Sur son vé­lo pe­sé à 7,6 kg (le poids mi­ni­mal ré­gle­men­taire est de 6,8 kg), Cam­pe­naerts s’est élan­cé dans le si­lence. Poin­té sen­si­ble­ment dans le rythme de Wig­gins sur les pre­miers ki­lo­mètres, il a pris en­suite le des­sus pour se si­tuer en avance au 10e ki­lo­mètre (10’57’’ 438). Puis, il a tour­né au même rythme, soit 16’’ 2/16’’ 3 par tour de piste de 250 mètres. Ce n’est que vers le 35e ki­lo­mètre que De Weert a don­né des signes de fé­bri­li­té. Son cou­reur, lé­gè­re­ment moins ré­gu­lier, a tou­te­fois conti­nué à une al­lure su­pé­rieure à 55 km/h «au ca­rac­tère». L’écart par rap­port à Wig­gins (24’’ au 40e ki­lo­mètre) a été sta­bi­li­sé avant le der­nier quart d’heure, sy­no­nyme de grande souf­france pour la qua­si-to­ta­li­té des can­di­dats au re­cord.

Soin des dé­tails

Mais Cam­pe­naerts a te­nu bon. Dans les trois der­nières mi­nutes, il est même par­ve­nu à ac­cé­lé­rer pour se pro­je­ter jus­qu’à 55,089 ki­lo­mètres. Les dé­tails avaient été peau­fi­nés, du vé­lo pro­to­type fa­bri­qué par Rid­ley pour un prix es­ti­mé de 100 000 € aux lu­nettes équi­pés d’un filtre bleu pour fa­ci­li­ter l’adap­ta­tion au dé­ca­lage ho­raire (7 heures par rap­port à la Bel­gique).

Pho­to AFP

Vic­tor Cam­pe­naerts a ef­fa­cé des ta­belltes Brad­ley Wig­gins. Le re­cord du Bri­tan­nique a été bat­tu de plus de 500 mètres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.