Le Télégramme - Quimper

Le ressort de Castaner

- Anna Cabana

Jusqu’à la semaine dernière, on aurait pu l’appeler le « résilient de la République ». Après tout, Christophe Castaner avait réussi, en près de dix-huit mois, à traverser bien des crises depuis son arrivée impromptue place Beauvau comme successeur de Gérard Collomb.

Des gilets jaunes au confinemen­t en passant par les manifestat­ions sur les retraites, il a dû faire face aux polémiques les plus diverses : sur les violences policières, sur l’organisati­on de la police, sur

sa capacité à imposer son autorité…

Une certaine solidité

Sont venues se greffer sur cela des polémiques personnell­es : son passage en boîte de nuit en pleine crise des gilets jaunes, ses déclaratio­ns pour le moins maladroite­s sur la vie personnell­e d’Olivier Faure. À le voir rester droit dans ses bottes tout au long de ses péripéties, on pouvait finir par lui reconnaîtr­e une belle capacité de résistance. Avec son physique avantageux de danseur mondain de la côte, avec son passé un peu voyou de joueur de poker, on aurait même pu lui prédire un destin à la Vidoq.

Si on ajoute à cela sa fidélité au chef de l’État et son rôle dans le système Macron, on aurait pu en déduire une certaine solidité. Et celle-ci finissait, d’ailleurs, par se traduire

dans les sondages où il faisait partie des membres les plus appréciés du gouverneme­nt.

Et patatras !

Et patatras ! À trois reprises, par ses déclaratio­ns intempesti­ves sur ses propres troupes, Castaner a rechuté. Et, cette fois, cela semble plus grave. « Il est devenu l’un des principaux maillons faibles du dispositif », affirme un conseiller à Matignon. Au point que le Président a songé à procéder à un remaniemen­t gouverneme­ntal avant les élections municipale­s pour le remplacer au plus vite. Son sort semble scellé. Mais il ne faudrait pas parier trop vite. Le Président a une réelle affection pour lui. Et Castaner a montré qu’il avait du ressort. Peut-être pour rebondir vers un autre portefeuil­le ?

 ?? Photo AFP ?? Des gilets jaunes au confinemen­t en passant par les manifestat­ions sur les retraites, Christophe Castaner a dû faire face aux polémiques les plus diverses.
Photo AFP Des gilets jaunes au confinemen­t en passant par les manifestat­ions sur les retraites, Christophe Castaner a dû faire face aux polémiques les plus diverses.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France