Le Télégramme - Quimper

Chapitre 9 épisode 3 par Alexis Gloaguen

Un roman-feuilleton inédit écrit par vingt auteurs bretons

-

Jim s’était déplié hors de la voiture. Il était grand et beau comme un serpent. Il portait un costume noir, une chemise de soie grise aux reflets argentés et une cravate en fil accrochée par une turquoise, des chaussures dans lesquelles il aurait pu se mirer. Ses gants de cuir fin l’apparentai­ent au fantôme de Vince Taylor. Il avait le crâne rasé et son teint mat trahissait une ascendance indienne. - Trouvons une maison où on pourra cacher la voiture.

Celle-ci leur tendait les bras dès l’entrée du village. C’était une longère tournant le dos à la route. Augmentée d’un garage à angle droit, elle entourait une cour et se prolongeai­t de granges jusqu’à l’orée des champs. Ils rangèrent la grosse Peugeot derrière un mur. Et frappèrent.

Un homme jeune vint leur ouvrir, un agriculteu­r en bleu de travail. Médusé, il regarda ces deux silhouette­s, inexplicab­les comme des apparition­s dans l’entrée de granit.

- Nous sommes Candy Dolfer et Jim Rattler, des touristes américains. Nous n’avons plus de vol pour rentrer et sommes bloqués en Bretagne. S’il vous plaît, pourriez-vous nous accueillir? Nous paierons ce qu’il faudra. - Daniel Crenn, répondit l’homme qui avait l’intuition qu’il devrait jouer serré. Je comprends votre problème mais je ne vois pas comment je pourrais vous aider. Vous savez : le confinemen­t, les distances de sécurité, les gestes barrières... Nous sommes une famille de quatre et les risques de contagion sont trop grands. Je suis désolé pour vous.

Candy avait le regard baigné de lointains nuages. Mais Cottonmout­h en avait assez entendu.

- Par Jerry Lee The Killer ! Assez rigolé et assez perdu de temps ! On entre et on discute après !

L’éclair de cobalt qui lui traversa les yeux fit reculer Daniel. Sa femme rentrait au même instant.

- Julie, dit-elle, s’adressant aux étrangers. Je suis infirmière et je reviens de ma tournée.

Puis, se tournant vers son mari:

- J’ai encore pas mal de visites à faire ! A commencer par la mère de Germaine demain matin.

Elle fit un vague geste en direction d’une maison qu’on devinait dans l’axe de la cour. C’est ensuite qu’elle réalisa le côté anormal de la situation et se figea.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France