Le Télégramme - Quimper

CYCLISME Biannic et Cordon-Ragot roue dans roue

Privées de compétitio­n depuis début mars, Aude Biannic et Audrey Cordon-Ragot attendent la reprise avec impatience. Les deux meilleures Bretonnes auront un calendrier… et des objectifs communs.

- Philippe Priser

Trois petits jours de course pour l’une (Audrey Cordon-Ragot), quatre pour l’autre (Aude Biannic). Pour les raisons que l’on connaît, les deux Bretonnes ont eu une première partie de saison peau de chagrin. Cela n’a pas empêché la Finistérie­nne (installée désormais à Ergué-Gabéric) d’aller décrocher une belle 6e place sur le Grand Prix

Samyn, le 3 mars, en Belgique. Toutes deux n’ont pas couru depuis.

« On est à un mois et demi de la reprise, on a un peu l’impression d’être en décembre-janvier. Le beau temps en plus… », confie en souriant la Costarmori­caine de Saint-Étienne-du-Gué-de-l’Isle.

Leur reprise

Les deux Bretonnes vont souvent se croiser lorsqu’elles renoueront avec la compétitio­n. Après un stage (Pampelune pour Biannic, Tignes et l’Italie pour Cordon-Ragot), elles enchaînero­nt Périgord Ladies (le 15 août), les championna­ts de France (les 21 et 22 août où elles doubleront chrono et épreuve en ligne), les championna­ts d’Europe (en équipe de France) et la manche de Coupe du monde de Plouay.

Biannic s’alignera ensuite au départ du Giro (11 septembre) que n’est pas sûre de courir Cordon-Ragot. Toutes deux disputeron­t, en revanche, le Bretagne Ladies Tour (28 octobre-1er novembre), nouvelle appellatio­n du Tour de Bretagne.

Leurs objectifs

Les « France », les « Europe », les

« Monde »… et les classiques d’octobre avec un coup de coeur Paris-Roubaix qui aura donc sa version féminine (le 25) : Aude Biannic et Audrey Cordon-Ragot nourrissen­t les mêmes ambitions pour la seconde partie de saison.

« Paris-Roubaix, c’est la course qui nous manquait. Ce sera un objectif », confie la Finistérie­nne.

« Je ne suis pas encore assurée d’y participer mais je trouve cette idée géniale », reprend la Costarmori­caine qui, comme sa voisine, aura très envie de s’illustrer sur le Bretagne Ladies Tour.

Leur avenir

Chez Movistar depuis trois ans, Aude Biannic (29 ans) devrait prolonger l’aventure avec l’équipe espagnole. Audrey Cordon-Ragot (30 ans) est également en fin de contrat chez Trek-Segafredo et discutera de son avenir lors du prochain rassemblem­ent de la formation américaine.

 ?? Photos Philippe Priser et Nicolas Créach ??
Photos Philippe Priser et Nicolas Créach
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France