LE SOU­TIEN DU CONSEIL RÉ­GIO­NAL

Le Télégramme - Saint-Brieuc - - LA UNE -

Pour as­su­rer le main­tien du fes­ti­val à Ca­rhaix, la Ré­gion a fait une pro­po­si­tion.

Comment ga­ran­tir le main­tien des Vieilles Char­rues à Ca­rhaix ? Les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val ayant évo­qué il y a quelques se­maines l’hy­po­thèse d’un dé­part. Le pré­sident du conseil ré­gio­nal de Bre­tagne, Loïg Chesnais-girard, a fait, jeu­di, une pro­po­si­tion qui pour­rait bien pe­ser dans la ba­lance.

Il a, en ef­fet, pu­blié sur Twit­ter, une dé­cla­ra­tion an­non­çant que la Ré­gion était « dis­po­nible pour ren­for­cer la pré­sence du fes­ti­val à Ca­rhaix en met­tant du­ra­ble­ment à dis­po­si­tion ses ter­rains ». Outre le châ­teau de Ke­ram­puilh, qui se­ra bien­tôt res­tau­ré, la Ré­gion pos­sède le ter­rain si­tué de­vant l’édi­fice, qui est uti­li­sé par le fes­ti­val, pour son es­pace « jar­din du châ­teau ». Le ma­tin, en séance du conseil ré­gio­nal, il a éga­le­ment in­di­qué avoir ren­con­tré le maire de Ca­rhaix pour en par­ler, et an­non­cé avoir fait une offre de so­cié­té d’éco­no­mie mixte Ré­gion/ville pour conser­ver les ter­rains. Les ter­rains ap­par­te­nant à la Ré­gion sur le site fe­raient, eux, l’ob­jet d’un bail de 10 ans. « C’est un ac­tif très im­por­tant que ces Vieilles Char­rues. C’est d’un in­té­rêt gé­né­ral ma­jeur », a-t-il conclu.

Cette dé­cla­ra­tion sur­ve­nant quelques jours après la pu­bli­ca­tion de l’étude sur les re­tom­bées éco­no­miques du fes­ti­val sur le ter­ri­toire,

Tson di­rec­teur, Jé­rôme Tré­ho­rel s’en ré­jouit : « Il s’agit de la toute pre­mière ré­ac­tion d’élu, et ce­la est en­cou­ra­geant (…) Ça montre que les col­lec­ti­vi­tés ont la vo­lon­té d’ai­der les Char­rues à per­du­rer ».

« Une tem­pête dans un verre d’eau »

Pour sa part, in­ter­ro­gé en amont de la réunion du conseil com­mu­nau­taire, jeu­di soir, le maire de Ca­rhaix, Ch­ris­tian Troadec, a ex­pli­qué avoir ef­fec­ti­ve­ment ren­con­tré le pré­sident de la Ré­gion il y a en­vi­ron trois mois : « On lui a rap­pe­lé l’at­ta­che­ment qu’on avait à la cons­ti­tu­tion d’une So­cié­té d’éco­no­mie mixte pour le parc évé­ne­men­tiel de Ke­ram­puilh. Il s’y est mon­tré fa­vo­rable. Il était pré­vu qu’on ouvre ra­pi­de­ment le ca­pi­tal à d’autres col­lec­ti­vi­tés, dont la Ré­gion. Il m’a rap­pe­lé ce jeu­di ma­tin pour me dire qu’il était tou­jours dans cet état d’es­prit ». Le maire de Ca­rhaix n’hé­site pas à par­ler de « tem­pête dans un verre d’eau » en évo­quant la po­lé­mique de ces der­nières se­maines et d’ajou­ter : « On a un peu le sen­ti­ment que cer­tains ont vou­lu pro­fi­ter d’une pé­riode élec­to­rale pour faire par­ler un peu d’eux. Deux des di­ri­geants de l’as­so­cia­tion en par­ti­cu­lier : son pré­sident et son di­rec­teur », lan­cet-il.

Vue aé­rienne du site des Vieilles Char­rues à Ca­rhaix.

Pho­to Claude Prigent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.