Les créa­tions d’en­tre­prise ont le vent en poupe

Les Echos - - FRANCE - G. C.

De­puis le dé­but de l’an­née, en­vi­ron 10.000 en­tre­prises nou­velles voient le jour chaque mois par rap­port à l’an pas­sé. Le dou­ble­ment du pla­fond de chiffre d’af­faires pour bé­né­fi­cier du ré­gime de la mi­croen­tre­prise ex­plique en par­tie ce dy­na­misme.

La France connaît de­puis six mois un vé­ri­table boom des créa­tions d’en­tre­prise. Alors qu’en 2017, en­vi­ron 49.000 en­tre­prises ont été créées chaque mois dans l’Hexa­gone, de­puis le dé­but de l’an­née, ce chiffre est mon­té à 59.000. Les Fran­çais créent en­vi­ron 10.000 en­tre­prises de plus chaque mois par rap­port à l’an pas­sé, se­lon l’Insee. Comment ex­pli­quer cet en­goue­ment pour la créa­tion d’en­tre­prise ? Il y a d’abord un boom des mi­croen­tre­prises. Entre le mois de mai 2017 et le même mois de 2018, 6.000 mi­croen­tre­prises de plus ont vu le jour. En­vi­ron 60 % de la hausse des créa­tions d’en­tre­prise s’ex­plique ain­si.

Dou­ble­ment du pla­fond de chiffre d’af­faires

Il faut dire que le gou­ver­ne­ment a pris une dé­ci­sion dans la loi de fi­nances 2018 qui a gran­de­ment contri­bué à rendre plus at­trac­tif le sta­tut de mi­croen­tre­pre­neur. Le pla­fond de chiffre d’af­faires en des­sous du­quel on peut bé­né­fi­cier du ré­gime so­cial sim­pli­fié du mi­croen- tre­pre­neur a été dou­blé. La vie des en­tre­pre­neurs en est gran­de­ment sim­pli­fiée, les charges étant fa­ciles à cal­cu­ler. Elles sont de plus pré­vi­sibles et ac­quit­tées sans dé­lai. Ce chan­ge­ment a pro­ba­ble­ment sé­duit des in­dé­pen­dants qui, eux, doivent faire face à des va­ria­tions de taux et par­fois d’as­siette des co­ti­sa­tions, le tout avec une an­née de dé­ca­lage.

En­suite, la hausse est ti­rée par deux sec­teurs éco­no­miques. Ce­lui du trans­port et de l’en­tre­po­sage est

par­ti­cu­liè­re­ment dy­na­mique avec 5.500 créa­tions par mois en moyenne de­puis le dé­but de l’an­née. A titre de com­pa­rai­son, l’an pas­sé, ce sec­teur créait chaque mois en­vi­ron 3.500 en­tre­prises. Ce sont sur­tout les mi­croen­tre­prises de li­vreurs pour des plates-formes In­ter­net du type De­li­ve­roo qui ont pro­gres­sé.

Des sec­teurs dy­na­miques

Autre sec­teur qui a le vent en poupe, le conseil aux en­tre­prises. L’an­née der­nière, les créa­tions d’en­tre­prise dans cette ac­ti­vi­té s’éle­vaient à 11.600 par mois en moyenne. De­puis le dé­but de 2018, en moyenne, 14.300 nou­velles en­tre­prises naissent chaque mois dans ce sec­teur.

D’autres do­maines d’ac­ti­vi­té connaissent des taux de crois­sance à deux chiffres, mais un peu moindres que ces deux sec­teurs : le com­merce, l’hé­ber­ge­ment et la res­tau­ra­tion, les ac­ti­vi­tés im­mo­bi­lières ou en­core les ser­vices aux mé­nages sont très dy­na­miques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.