Bor­deaux veut confier à Veo­lia l’as­sai­nis­se­ment de son eau

Les Echos - - ENTERPRISES & MARCHÉS - Frank Nie­der­corn @FNie­der­corn — Cor­res­pon­dant à Bor­deaux

Après Lille et Va­len­ton, Suez de­vrait perdre un autre de ses prin­ci­paux contrats d’eau fran­çais. La mé­tro­pole de Bor­deaux sou­haite dé­lé­guer à Veo­lia l’as­sai­nis­se­ment et la ges­tion des eaux plu­viales pour la pé­riode 2019-2025, plu­tôt que de re­nou­ve­ler la dé­lé­ga­tion de Suez, qui gère tant l’eau po­table que l’as­sai­nis­se­ment bor­de­lais de­puis des dé­cen­nies.

Le com­mu­ni­qué pu­blié en fin d’après­mi­di par Bor­deaux Mé­tro­pole pré­cise que « le pré­sident de Bor­deaux Mé­tro­pole a an­non­cé qu’il en­vi­sa­geait de pro­po­ser au Conseil de mé­tro­pole du 6 juillet pro­chain la so­cié­té Veo­lia comme fu­tur dé­lé­ga­taire des ser­vices pu­blics de l’as­sai­nis­se­ment des eaux usées et de ges­tion des eaux plu­viales ur­baines de Bor­deaux Mé­tro­pole, après pré­sen­ta­tion du rap­port de l’Ins­pec­tion gé­né­rale ». La va­leur es­ti­mée de ce contrat est de 417 mil­lions d’eu­ros sur six ans, se­lon l’es­ti­ma­tion men­tion­née dans l’ap­pel d’offres de re­nou­vel­le­ment lan­cé l’an der­nier.

C’est un pe­tit trem­ble­ment de terre que l’on sen­tait ve­nir. Suite à la pro­cé­dure de consul­ta­tion lan­cée en juin 2017 et à la re­mise des offres fin oc­tobre, un dé­bat hou­leux avait fait s’af­fron­ter dé­but mai les élus et les fonc­tion­naires, se­lon « Sud Ouest ». Les élus sem­blaient en fa­veur de l’offre de Suez tan­dis que les ser­vices ad­mi­nis­tra­tifs es­ti­maient que celle de Veo­lia af­fi­chait une fac­ture lé­gè­re­ment in­fé­rieure, avait rap­por­té le quo­ti­dien. Afin de cal­mer le jeu, Alain Jup­pé avait de­man­dé un rap­port à l’Ins­pec­tion gé­né­rale de la col­lec­ti­vi­té. Ce der­nier a conclu à la confor­mi­té du « dé­rou­le­ment de la pro­cé­dure d’ap­pel d’offres ». L’as­sai­nis­se­ment re­pré­sen­tait pour Suez un chiffre d’af­faires an­nuel de 42,4 mil­lions d’eu­ros, s’ajou­tant à 72,2 mil­lions pour la dis­tri­bu­tion de l’eau po­table, dont le contrat court jus­qu’en 2021. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.