Le prix des ci­ga­rettes aug­men­te­ra à nou­veau en mars

Le pro­jet de loi de fi­nances pré­voit d’avan­cer d’un mois les hausses de prix du ta­bac pré­vues dé­but 2019 et dé­but 2020.

Les Echos - - FRANCE - Sol­veig Go­de­luck @sol­wii

Le prix du ta­bac va de nou­veau aug­men­ter, et avec un peu d’avance. Le pro­jet de loi de fi­nances pour 2019, exa­mi­né cette se­maine en com­mis­sion à l’As­sem­blée, pré­voit une hausse en mars 2019, un mois plus tôt que ce qu’avait pré­vu le lé­gis­la­teur il y a un an. Le re­lè­ve­ment de la fis­ca­li­té va se tra­duire par en­vi­ron 50 cen­times de plus sur le pa­quet de ci­ga­rettes, après un re­lè­ve­ment de près de 1 eu­ro en mars 2018. De même, le pa­lier d’avril 2020 se­ra avan­cé d’un mois. En re­vanche, les aug­men­ta­tions de novembre 2019 et de novembre 2020 ne sont pas dé­ca­lées. Et le prix du pa­quet de ci­ga­rettes de­vrait bien pas­ser à 10 eu­ros dans deux ans.

Re­cettes sup­plé­men­taires

L’ob­jec­tif af­fi­ché est d’har­mo­ni­ser le ca­len­drier des ho­mo­lo­ga­tions de prix, dé­sor­mais plus fré­quentes en cours d’an­née, avec ce­lui de la hausse de la fis­ca­li­té. Cette opé­ra­tion de­vrait au pas­sage rap­por­ter 25 mil­lions d’eu­ros de re­cettes sup­plé­men­taires à la Sé­cu­ri­té so­ciale en 2019 et au­tant en 2020. Grâce à la hausse des taxes, le gou­ver­ne­ment pré­voit 500 mil­lions d’eu­ros de re­cettes sup­plé­men­taires en 2018 et 400 mil­lions en 2019.

Le mi­nistre de l’Ac­tion et des Comptes pu­blics, Gé­rald Dar­ma­nin, s’est fé­li­ci­té en sep­tembre d’une « baisse de la consom­ma­tion » (en réa­li­té des ventes) de 10 %. Pour 2019, le gou­ver­ne­ment es­time que celle-là se tra­dui­ra par un manque à ga­gner de 1 mil­liard. Mais au to­tal, avec la hausse de la fis­ca­li­té, le gain net se­ra tout de même de 400 mil­lions pour les fi­nances pu­bliques.

Chez les in­dus­triels du ta­bac, la Sei­ta par­tage cette es­ti­ma­tion, mais s’at­tend à ce que les re­cettes fis­cales soient su­pé­rieures de 265 mil­lions d’eu­ros à la pré­vi­sion du gou­ver­ne­ment pour 2018. « L’an­née der­nière, l’Etat a col­lec­té 11,5 mil­liards d’eu­ros ; cette an­née, nous pré­voyons une re­cette de 12,3 mil­liards », ex­plique Clé­mence Rou­quette, res­pon­sable des af­faires pu­bliques.

Le pro­jet de loi de fi­nances pré­voit éga­le­ment une aug­men­ta­tion du droit de li­cence an­nuel que paient les in­dus­triels, ce qui rap­por­te­ra 36 mil­lions en 2019 et 18 mil­lions en 2020. Ces sommes vont ali­men­ter le Fonds de trans­for­ma­tion des bu­ra­listes créé par le pro­to­cole d’ac­cord pro­fes­sion­nel si­gné en fé­vrier à Ber­cy. Le gou­ver­ne­ment a pro­mis 80 mil­lions d’eu­ros aux dé­bi­tants sur quatre ans pour les ai­der à mo­der­ni­ser leur com­merce et sur­tout à le di­ver­si­fier, afin d’être moins dé­pen­dants du ta­bac. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.