Ka­tha­ri­na Schulze

Les Echos - - MONDE -

A 33 ans, la co-tête de liste des Verts en Ba­vière avec Lud­wig Hart­mann af­fiche l’am­bi­tion de gou­ver­ner. Même si les son­dages se sont par le pas­sé ré­vé­lés dé­ce­vants pour les Verts, les 18,5 % d’in­ten­tions de vote don­nées au par­ti ne peuvent que l’y pous­ser. Ka­tha­ri­na Schulze ne s’en tient pas aux thé­ma­tiques éco­lo­gistes mais re­ven­dique « une po­li­tique pro­li­bé­rale et proeu­ro­péenne qui ré­sout les pro­blèmes des gens ». Elle ré­clame no­tam­ment plus de po­li­ciers, mieux équi­pés et mieux for­més en Ba­vière, Tout en fus­ti­geant la loi de la CSU sur l’ex­ten­sion des pou­voirs de la po­lice ré­gio­nale. L’AfD

C’est tout le pa­ra­doxe : le par­ti de l’ex­trême droite al­le­mand, qui semble as­su­ré de faire son en­trée au Par­le­ment ré­gio­nal, a em­poi­son­né la cam­pagne élec­to­rale ba­va­roise, pous­sant le pre­mier par­ti de la ré­gion à se ra­di­ca­li­ser… Sans qu’une fi­gure ne porte réel­le­ment son mes­sage ! Mal­gré ses 12,8 % dans les son­dages, le par­ti très ac­tif sur les ré­seaux so­ciaux n’évoque au­cune in­ten­tion de gou­ver­ner dans l’im­mé­diat : « Nous de­vons ac­qué­rir de l’ex­pé­rience d’abord au Lan­des­tag. Dans un pre­mier temps nous se­rons la seule vraie force d’op­po­si­tion », pro­met Uli Hen­kel, can­di­dat de l’AfD à Mü­nich.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.