EY s’as­so­cie à la le­gal tech Ri­ver­view Law

Le ca­bi­net EY So­cié­té d’Avo­cats fran­chit une nou­velle étape dans sa trans­for­ma­tion nu­mé­rique.

Les Echos - - INDUSTRIE &SERVICES - Del­phine Iweins di­weins@le­se­chos.fr

Pré­sente dans 82 pays avec près de 2.200 avo­cats, la branche avo­cats du Big Four EY concré­tise son rap­pro­che­ment à l’échelle mon­diale, an­non­cé dé­but sep­tembre, avec Ri­ver­view Law, l’un des ac­teurs lea­der du mar­ché des « le­gal ma­na­ged ser­vices » outre-Manche. « EY Law a pris un nou­veau vi­rage stra­té­gique avec un ré­seau ju­ri­dique in­ter­na­tio­nal. Ri­ver­view s’ins­crit dans cette dé­marche avec une offre éten­due », dé­ve­loppe Eric Fou­rel, ma­na­ging part­ner d’EY So­cié­té d’Avo­cats.

Conscient de la trans­for­ma­tion du mar­ché du droit, de­puis un an et de­mi le ca­bi­net a in­té­gré en in­terne des ou­tils tech­no­lo­giques pour fa­ci­li­ter le quo­ti­dien de ses équipes. « Nous res­tons sur notre offre de mé­tier qui est de pro­duire du sur-me­sure. Il est bien que nous puis­sions nous ados­ser à des par­te­naires et des ou­tils pour de la stan­dar­di­sa­tion », pré­cise Vir­gi­nie Le­feb­vreDu­tilleul, as­so­ciée en charge des ac­ti­vi­tés ju­ri­diques d’EY So­cié­té d’Avo­cats. Avec ce rap­pro­che­ment, le ca­bi­net ac­cé­lère sa trans­for­ma­tion en com­plé­tant ses ex­per­tises par un sa­voir­faire dans le dé­ploie­ment des tech­no­lo­gies in­no­vantes.

Ri­ver­view Law n’est pas une le­gal tech comme les autres. Ce ca­bi­net d’avo­cats, ba­sé à Londres, est com­po­sé de 90 pro­fes­sion­nels du droit, spé­cia­listes des offres de « le­gal ma­na­ged ser­vices ». Elles re­groupent les ac­ti­vi­tés de prise en charge des tâches non stra­té­giques des di­rec­tions ju­ri­diques. « L’un des as­pects de ce par­te­na­riat est de tra­vailler avec une plate-forme et avec une équipe dé­diée à la stan­dar­di­sa­tion », ex­plique Vir­gi­nie Le­febvre-Du­tilleul.

Conscient de la trans­for­ma­tion du mar­ché du droit, le ca­bi­net a in­té­gré en in­terne des ou­tils pour fa­ci­li­ter le quo­ti­dien de ses équipes.

L’ou­til peut no­tam­ment ser­vir quand, à la suite d’une nou­velle lé­gis­la­tion comme le RGPD, l’en­tre­prise se re­trouve à de­voir mettre en confor­mi­té un grand nombre de contrats en même temps. « Nous ga­ran­tis­sons l’exac­ti­tude des pro­duc­tions mises à jour des ré­gle­men­ta­tions na­tio­nales grâce à notre ré­seau géo­gra­phique avec la plate-forme comme unique point d’en­trée », pré­cise Eric Fou­rel. Avec ce par­te­na­riat, EY So­cié­té d’Avo­cats es­père faire ga­gner du temps aux en­tre­prises, même celles qui ont des po­li­tiques contrac­tuelles dé­jà bien stan­dar­di­sées. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.