Scan­dales en sé­rie chez les po­li­ti­ciens suisses

Les Echos - - IDÉES & DÉBATS - Jean-Jacques Franck

• « Un par­fum de scan­dale »… Cette fois, le titre de la « Tri­bune de Ge­nève » ne porte pas sur une de ces « af­faires » fran­çaises qui font ré­gu­liè­re­ment s’in­di­gner ou se gaus­ser nos voi­sins suisses. Le scan­dale en ques­tion, mis au jour par la Cour des comptes, concerne le re­cours abu­sif aux notes de frais par des élus mu­ni­ci­paux genevois, qui dis­posent nor­ma­le­ment d’un for­fait de 13.000 francs suisses (11.300 eu­ros) par an pour cou­vrir leurs dé­penses. Plu­sieurs d’entre eux se sont fait rem­bour­ser des fac­tures sup­plé­men­taires de taxis, res­tau­rants ou voyages, par­fois tard dans la nuit ou pen­dant des pé­riodes de congés, pour des mon­tants al­lant de 14.000 à 42.000 francs. Ce qui a pous­sé la jus­tice à ou­vrir des en­quêtes, per­qui­si­tions à la clef. L’un des élus, Guillaume Ba­raz­zone, a plai­dé « la confu­sion entre deux cartes de cré­dit de même cou­leur, l’une per­son­nelle, l’autre pro­fes­sion­nelle ». Il a rem­bour­sé au to­tal 52.000 francs suisses. Cette af­faire n’est que la der­nière d’une sé­rie de scan­dales qui se­couent le monde po­li­tique suisse ro­mand. La veille, Gé­ral­dine Sa­va­ry, vice-pré­si­dente du PS, avait dé­mis­sion­né après des ré­vé­la­tions concer­nant le fi­nan­ce­ment de ses cam­pagnes élec­to­rales par le mil­liar­daire russe Fre­de­rik Paul­sen, consul ho­no­raire de Rus­sie. Quant à Pierre Mau­det, pré­sident de l’exé­cu­tif du can­ton de Ge­nève, il fait l’ob­jet d’une en­quête pour ac­cep­ta­tion de ca­deaux à hau­teur de plu­sieurs di­zaines de mil­liers de francs. « Long­temps nous avons re­fu­sé de cor­se­ter un élu qui bé­né­fi­cie de la lé­gi­ti­mi­té po­pu­laire. Nous avons fait fausse route »,

écrit De­nis Etienne, ré­dac­teur en chef de la « Tri­bune ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.