Mal­gré des points noirs, les tran­sports en Ile-de-France vont mieux

Ile-de-France Mo­bi­li­tés (IDFM), l’au­to­ri­té or­ga­ni­sa­trice des tran­sports en ré­gion pa­ri­sienne, té­moigne d’amé­lio­ra­tions sur le ré­seau fran­ci­lien en dé­pit de la grève SNCF et d’une forte hausse du tra­fic.

Les Echos - - ENTREPRISES & MARCHÉS - Do­mi­nique Ma­lé­cot @DMa­le­cot

Ca­the­rine Guillouard, PDG de la RATP, et Alain Kra­ko­vitch, di­rec­teur gé­né­ral de SNCF Tran­si­lien et mo­bi­li­tés du quo­ti­dien, n’ont pas dû re­gret­ter leur longue ma­ti­née de dis­cus­sion, jeu­di ma­tin, au siège d’Ile-deF­rance Mo­bi­li­tés (IDFM), l’au­to­ri­té or­ga­ni­sa­trice des tran­sports en ré­gion pa­ri­sienne que pré­side Va­lé­rie Pé­cresse.

In­vi­tés à ti­rer le bi­lan de la qua­li­té des ser­vices qu’ils dé­livrent, ils ont été épar­gnés par la pré­si­dente de la ré­gion. « Le re­gard que nous po­sons sur l’an­née écou­lée, par-de­là la ga­lère énorme où nous ont plon­gés les mois de grève de la SNCF, tra­duit vrai­ment des ef­forts im­por­tants des opé­ra­teurs et de vraies amé­lio­ra­tions du ré­seau », a-t-elle dé­cla­ré, tout en se dé­cer­nant un sa­tis­fe­cit, ces amé­lio­ra­tions ré­sul­tant de sa po­li­tique.

Et d’évo­quer 24 mil­liards d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ments d’ici à 2025, l’ar­ri­vée de nou­velles rames de trains et de mé­tros, mais aus­si la re­fonte des grilles ho­raires qui per­met de fia­bi­li­ser la cir­cu­la­tion des trains. La pré­si­dente d’IDFM a sou­li­gné « l’ex­cellent ni­veau de ré­gu­la­ri­té du mé­tro et des tram­ways qui pro­gresse compte te­nu de la forte aug­men­ta­tion du tra­fic ». Cer­tains RER et des lignes de trains de ban­lieue sont aus­si dans ce cas.

Amé­lio­rer la ges­tion des crises

Les points noirs du ré­seau n’ont pas pour au­tant été élu­dés. La ligne 7 du mé­tro pa­ri­sien de­meure fra­gile sur la branche qui des­sert Ville­juif, la 13 qui a re­trou­vé une bonne ré­gu­la­ri­té reste for­te­ment sa­tu­rée. Jus­qu’à la mise en ser­vice du pro­lon­ge­ment de la ligne 14, les usa­gers sont en­cou­ra­gés à se ra­battre sur la ligne C du RER. Mais celle-ci fait par­tie des six lignes Tran­si­lien, avec les lignes B, E, J, P et U, « au bi­lan mi­ti­gé ». Sur 36 lignes de trains de ban­lieue, trois (D, N et R) sont dé­cla­rées « en grande dif­fi­cul­té ».

La RATP et la SNCF se sont fait tan­cer pour les pannes ayant af­fec­té la ligne 14, ain­si que les gares Mont­par­nasse et Saint- La­zare. « Ce n’est plus ac­cep­table que des voya­geurs sans in­for­ma­tions at­tendent plu­sieurs heures avant d’être éva­cués », mar­tèle Va­lé­rie Pé­cresse. Elle in­siste au­près des deux en­tre­prises pour qu’elles re­voient « en­semble les pro­cé­dures d’éva­cua­tion en si­tua­tion de crise ». IDFM va y consa­crer 400 mil­lions d’eu­ros d’ici à 2024. D’ici là, les opé­ra­teurs sont priés de pré­pa­rer « de ma­nière co­or­don­née » un plan neige et in­tem­pé­ries ga­ran­tis­sant « un ni­veau de ser­vice ac­cep­table avec des pro­grammes de sub­sti­tu­tion en cas d’ar­rêt des lignes ».

La SNCF et la RATP sont aus­si priées d’amé­lio­rer leur lutte contre « les re­tards du quo­ti­dien » en tra­vaillant sur la ges­tion des tra­vaux, pour qu’ils n’aient pas d’im­pact sur le tra­fic des heures de pointe. Quant aux in­ci­dents et ac­ci­dents de voya­geurs, elles doivent aus­si faire des pro­grès. Pour les sui­cides, la SNCF est priée d’étu­dier l’ins­tal­la­tion de portes pa­lières sur les quais de cer­tains tron­çons de ligne. La com­pa­gnie na­tio­nale en­vi­sage aus­si de se rap­pro­cher du Sa­mu pour mettre au point un sys­tème de té­lé­con­sul­ta­tion qui per­met­trait, comme dans les autres pays, de faire des­cendre, après avis du mé­de­cin, un voya­geur ma­lade en état d’être dé­pla­cé sans at­tendre l’ar­ri­vée des se­cours sur le quai. ■

Pho­to Mar­ta Nas­ci­men­to/RÉA

Sur trente-six lignes de trains de ban­lieue, trois (D, N et R) sont dé­cla­rées « en grande dif­fi­cul­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.