La lourde fac­ture des « gi­lets jaunes »

Les Echos - - IDÉES & DÉBATS - Par Etienne Le­febvre

La fac­ture de la crise s’an­nonce lourde, très lourde, avant même les vio­lences pro­mises de plus en plus ou­ver­te­ment pour ce sa­me­di par les « gi­lets jaunes ». Outre les dé­gâts consi­dé­rables des blo­cages, dé­gra­da­tions et autres pillages, l’ac­ti­vi­té éco­no­mique va en pâ­tir à court terme (tou­risme, com­merce, etc.), mais aus­si à long terme, l’at­trac­ti­vi­té de la France ris­quant de re­perdre une par­tie du ter­rain ga­gné de­puis l’élec­tion d’Em­ma­nuel Ma­cron. Sur le plan bud­gé­taire, l’ad­di­tion s’al­longe éga­le­ment : les 2 mil­liards de moins-va­lues fis­cales sur la sus­pen­sion de la taxe car­bone mar­di ont dou­blé qua­rante-huit heures après avec l’an­nonce d’un aban­don pur et simple. Il va s’y ajou­ter la baisse des taxes sur l’élec­tri­ci­té, et les me­sures d’aide à la conver­sion éco­lo­gique (500 mil­lions). Mais aus­si, au terme des concer­ta­tions pro­mises par le gou­ver­ne­ment dans les trois mois qui viennent, une nou­velle salve de me­sures so­ciales. Il est trop tôt pour faire les comptes, et la prio­ri­té va à l’apai­se­ment, plu­tôt qu’au main­tien coûte que coûte de l’ob­jec­tif de dé­fi­cit pu­blic pour 2019. D’au­tant que la Com­mis­sion eu­ro­péenne, dé­jà très oc­cu­pée par l’Ita­lie et in­quiète des ten­sions dans l’Hexa­gone, ne va pas tom­ber à bras rac­cour­cis sur la France. Dès lors, si des me­sures peuvent être prises ra­pi­de­ment pour li­mi­ter le dé­ra­page bud­gé­taire, at­ten­tion de ne pas brouiller com­plè­te­ment le mes­sage, « de ne pas dé­tri­co­ter » la po­li­tique éco­no­mique me­née jusque-là, pour re­prendre la ter­mi­no­lo­gie ély­séenne.

Le vé­ri­table ren­dez-vous bud­gé­taire au­ra lieu au prin­temps, quand les comptes 2018 se­ront connus et quand la France de­vra dé­fendre sa nou­velle tra­jec­toire vis-à-vis de ses par­te­naires eu­ro­péens. Le ré­veil risque alors d’être dif­fi­cile, sur­tout si la conjonc­ture éco­no­mique se dé­grade. Le grand dé­bat fis­cal ap­pe­lé de ses voeux par le gou­ver­ne­ment ne pour­ra alors faire l’éco­no­mie du grand dé­bat pro­mis éga­le­ment sur les dé­penses pu­bliques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.